Le réchauffé de Mononc’ Serge, retour en 1999 avec Lauryn Hill

L’EXTRAIT

Les picks de Mononc' Serge

L’irrévérencieux Mononc' Serge lancera le 22 mars le bien nommé album Réchauffé. Selon sa propre description : «Y’a rien que deux tounes inédites, dont un vibrant hommage au Colonel Sanders. Les autres, ce sont de nouvelles versions de vieux airs de mon cru resservis nappés de sauce brune à saveur rock. Bref, nouveaux arrangements, nouveau son, mais toujours autant de gras.» Le premier extrait revisite Les picks, pièce gravée à l’origine en 2000 sur 13 tounes trash.

DANS LES ARCHIVES

Il y a 20 ans, Lauryn Hill sortait grande gagnante de la cérémonie des prix Grammy avec cinq trophées, dont ceux de la Révélation et de l’Album de l’année pour son premier effort en solo, The Miseducation of Lauryn Hill. L’ex-Fugees n’a pas été la seule chanteuse à s’illustrer lors du gala, alors que 1999 a été surnommée «l’année des femmes» aux Grammy : toutes les nominations pour l’Album de l’année étaient en effet portées par des artistes féminines (Hill y était accompagnée par Shania Twain, Garbage, Madonna et Sheryl Crow). Le 24 février 1999, la Madone est repartie avec quatre prix et les Dixie Chicks, Shania Twain, Alanis Morissette et Céline Dion en ont remporté deux. 

INÉDIT D’ENTREVUE AVEC… WEBSTER

Sur sa présence dans les médias :

«Je ne me considère pas comme une personnalité médiatique. On me demande mon avis, je le donne, ça s’arrête là. Pour moi, je suis un rappeur avant tout ça. Quand je rappe, tout ça n’existe plus. Je plonge dans le texte et je ne suis pas en train de me demander : “qu’est-ce que les gens vont dire?” J’aime écrire, c’est ma fonction première depuis que je suis ado. Tout le reste s’est greffé et j’aime être capable de me dissocier de tout ça.»