Dès le 19 juin, du mercredi au dimanche, à partir de 21h, des spectateurs pourront assister à des performances musicales ou à des spectacles d’humour dans le confort de leur voiture à la Baie de Beauport.
Dès le 19 juin, du mercredi au dimanche, à partir de 21h, des spectateurs pourront assister à des performances musicales ou à des spectacles d’humour dans le confort de leur voiture à la Baie de Beauport.

Le Musiparc Vidéotron prêt à faire danser les foules… en voiture [VIDÉO]

Vous ne rêvez pas ! C’est bel et bien une vraie scène qu’on retrouve sur le terrain vaste du côté du stationnement de la Baie de Beauport. Grâce à son nouveau Musiparc, l’équipe de Gestev pourra accueillir, dès le 19 juin, plus de 300 véhicules chaque soir. En se stationnant sur le site et en syntonisant leur radio FM, les spectateurs pourront voir en chair et en os les prestations musicales de Marc Dupré, Bleu Jeans Bleu, France D’amour et plusieurs autres.

Dès le 19 juin, du mercredi au dimanche, à partir de 21h, des spectateurs pourront assister à des performances musicales ou à des spectacles d’humour dans le confort de leur voiture. Si les motos sont acceptées, les spectateurs à pied ou à vélo ne seront pas autorisés sur le site.

Afin d’avoir une place pour l’événement, les intéressés sont invités à acheter leur billet, en ligne, sur le site web du Musiparc au www.musiparc.com. Les billets sont au coût de 74,50 $ par véhicule pour l’admission générale et de 84,75 $ pour la section avant-scène. À leur arrivée sur le site de la Baie de Beauport, les spectateurs pourront faire valider leur billet électronique sans contact et seront, par la suite, automatiquement pris en charge par l’équipe du Musiparc afin d’être bien dirigés. 

Selon Gabriel Fontaine-Leclerc, directeur général de Gestev, la visibilité sera assurée tout au long du spectacle. «Tous ceux qui seront dans leur véhicule, sur le site, seront en mesure de voir l’artiste sur la scène. On a même validé le tout avec une projection 3D. Des écrans vont venir appuyer l’aspect visuel pour que les gens, qui sont plus loin, puissent voir l’artiste en grand format.»

Au niveau sonore, puisque le son des chanteurs et des musiciens sera directement transmis aux voitures par des ondes FM, on ne retrouvera pas, sur place, de grands haut-parleurs. 

Marc Dupré inaugurera la scène les 19 et 20 juin. Brigitte Boisjoli, les 2Frères, Ludovick Bourgeois, Bleu Jeans Bleu et une foule d’autres artistes se succèderont ensuite chaque soir jusqu’au 19 juillet. 

Respect des mesures sanitaires

Les spectacles, autorisés par la santé publique, respectent toutes les mesures sanitaires émises par les autorités, affirme l’équipe du Musiparc. Le lavage des mains pour les spectateurs est obligatoire dès l’entrée sur le site ainsi qu’à la sortie de celui-ci. Les voitures seront également placées à deux mètres de distance.

Le site du Musiparc dans le stationnement de la Baie de Beauport.

Pour assurer la sécurité des employés sur le site, des techniciens, des artistes et des spectateurs, l’organisation recommande fortement à ces derniers de ne pas sortir de leur véhicule sauf pour accéder aux toilettes chimiques mises à leur disposition. Les règles de distanciation sociale et le lavage des mains seront alors préconisés. 

Ceux qui auront oublié leurs friandises pourront également sortir de leur véhicule afin de s’en procurer. Les spectateurs auront accès, sur le site, à «une offre alimentaire de base», notamment du popcorn, des chips et des boissons. 

À noter que puisque les auditeurs seront au volant de leur véhicule, il n’y aura aucune vente d’alcool. 

Un défi particulier

Dès qu’elle a eu l’autorisation de la santé publique et du gouvernement, l’équipe de Gestev s’est mise en branle rapidement. «Ça a vraiment été rapide dans l’orchestration de tout ça. Dès le départ, il y a eu plusieurs contraintes : le télétravail, les fournisseurs et les techniciens qui étaient tous arrêtés… Ça a vraiment été une course contre la montre pour qu’on crée tout cela en si peu de temps», raconte Gabriel Fontaine-Leclerc. Le directeur général de Gestev estime d’ailleurs que le projet complet aura permis d’embaucher plus d’une centaine de personnes. 

À savoir que ce n’est pas un, mais bien cinq musiparcs qui ont été mis sur pied par l’équipe. Outre Québec, les villes de Bromont, Mercier, Mirabel et Gatineau auront, elles aussi, une offre variée de spectacles. 

«On a hâte de voir l’effet que va procurer le son de toutes les radios mises à l’unisson», conclut Gabriel Fontaine-Leclerc.