POP-ROCK, 57th & 9th, Sting

L'attendu retour au rock de Sting ***

CRITIQUE / Les aventures de Sting dans le registre de la musique orchestrale, des chansons d'hiver ou des comédies musicales ont mis la patience des fans à rude épreuve. C'est donc une bonne nouvelle de voir l'ex-Police revenir à ce qu'il sait faire de mieux: une pop qui carbure parfois au rock et qui fait aussi place aux ballades ou à la world. Le tout, avec des textes adroits, qui n'excluent pas un regard social ou autobiographique.
Signe que le temps file, le chanteur et bassiste, qui a toujours aimé pousser la note haute, investit ici un registre plus grave, ce qui est évident, voire parfois étonnant, sur un titre comme Pretty Young Soldier.
S'il est loin de surprendre avec le simple I Can't Stop Thinking About You, qui a un air de déjà entendu, il ne s'en tire pas moins bien d'affaire avec le mordant Petrol Head ou avec l'introspective Heading South on the Great North Road, où il n'est accompagné que d'une guitare acoustique.
Ces 35 minutes ne viennent pas révolutionner grand-chose, mais démontrent que Sting a toujours le don de ficeler une pop qui mérite attention.