Jazz, Living in Twilight, Ariel Pocock

L'arc-en-ciel Ariel Pocock ***1/2

CRITIQUE / Que ce soit sur scène ou en studio, avec son premier album, Touchstone, Ariel Pocock a démontré à plus d'une reprise son grand talent. La chanteuse et pianiste de 24 ans remet ça avec Living in Twilight.
Renouant avec le réalisateur Matt Pierson (Brad Mehldau), elle brille tant au piano qu'au chant, s'attaquant à des classiques comme The Very Thought of You ou reprenant le grand succès d'Adele Someone Like You.
L'amorce de ce deuxième enregistrement est impeccable, exécuté avec retenue (superbe pièce-titre), verve (500 Miles High) et bon goût (So In Love).
Toutefois, à mi-parcours, Pocock et sa talentueuse équipe (Adrian Vedady à la basse, Jim Doxas à la batterie, Chico Pinheiro à la guitare) tendent à s'égarer dans trop de directions. On est moins convaincu par la sud-américaine Saudações ou la reprise du thème de Disney, qui nous distraient un peu des autres bons coups, comme la livraison sensible du Go Leave de Kate McGarrigle.
La jazzwoman défendra son nouveau matériel au Petit Champlain, le 2 juillet.