Gabrielle Shonk et ses invités mettront la table pour le quatrième St-Roch XP le 12 septembre.

La vitalité musicale en vitrine à St-Roch XP

Petit frère du Festival d’été de Québec (FEQ), St-Roch XP soulignera pour une quatrième année la rentrée automnale avec un rassemblement artistique et gourmand qui célèbrera aussi, les 13 et 14 septembre, le dynamisme de la scène musicale locale.

«On est vraiment impressionné parce qu’on a réussi à trouver 14 nouveaux bands», note Louis Bellavance, le directeur de la programmation du FEQ et de 3E, qui chapeaute l’événement. «Ça faisait déjà deux ans de suite qu’on avait 14 bands, ajoute-t-il. C’est notre troisième cohorte d’artistes et on ne s’est pas répété une fois. Ça fait donc 42 bands de Québec qu’on présente en trois ans, de nouveaux trucs qu’on ne connaissait pas, pour certains, il y a un an. C’est vraiment fascinant. Je capote sur la vitalité de la scène de Québec.»

Pour cette quatrième présentation, les organisateurs de St-Roch XP reprennent une formule qui a fait ses preuves par le passé en invitant des musiciens à se produire dans divers lieux inusités de la rue Saint-Joseph. L’Intermarché, la boutique Exo, les bureaux de Coyote Records, La Suite Tattoo Club et le barbier KRWN sont de ceux qui accueilleront des prestations d’une trentaine de minutes.

«On a repris pratiquement les mêmes lieux, observe M. Bellavance. On ajoute Copper Branch et Chocolato et leur salle à manger, au deuxième étage, qui est super. On va aussi dans les nouveaux bureaux d’Ubisoft.»

Le vendredi, 10 propositions canadiennes, mais de l’extérieur de la région seront à l’honneur, dont Les Shirley (Montréal), Jacques Surette (Yarmouth), The Darcys (Toronto) ou Villages (Cap-Breton). Le lendemain, la programmation sera 100% de la capitale. «Dans la gang de Québec, il a des noms qu’on connaît comme Mélodie Spear, Jordane, Casual Rites, qui roule depuis un peu plus longtemps ou Zagata, qui fait beaucoup de bruit en ce moment. Mais il y a beaucoup d’affaires qui sont moins connues», décrit Louis Bellavance, citant l’indie-rock d’Élégie, l’indie-pop de Valence ou le projet Narcisse, qui allie électro-pop et spoken words.

En humour

Nouveauté cette année, l’humour fait son entrée à St-Roch XP avec le Show interdit présidé par Guillaume Wagner à l’Impérial (en billetterie, 18 ans et plus), avec Mélanie Couture, Frank Grenier, Anas Hassouna, Sèxe Illégal et Mélanie Ghanimé.

«L’humour, ça fait des années qu’on y pense, explique Louis Bellavance. C’est un courant très fort et la majorité des festivals dans le monde présentent aussi de l’humour. C’est plus difficile de trouver un événement comme nous qui n’en fait pas que le contraire, à l’international. Avoir de l’humour dans nos événements, c’est quelque chose qu’on discute chaque année. Ça fait au moins trois ans au FEQ qu’on a ces conversations-là. Mais on n’a pas trouvé le moment, le médium, le comment.»

Parmi les autres spectacles présentés en billetterie, Gabrielle Shonk mettra la table pour St-Roch XP le jeudi 12 septembre avec Matt Holubowski, Maude Audet, Chloé Lacasse et Peter Shonk. Le Belge Tamino se produira juste avant.

Pour les gourmands et les enfants

Avec la rue Saint-Joseph fermée à la circulation, une quarantaine de marchands et de restaurateurs serviront aux festivaliers de quoi se sustenter avec des bouchées vendues entre 1 $ et 4 $. Pour les curieux et les amateurs d’art, l’organisme EXMURO offrira des visites guidées des Passages insolites. Et les tout-petits auront davantage d’espace pour s’amuser alors que la Place de la famille prendra de l’expansion. Détails et programmation complète au www.strochxp.com