Folk, Semper Femina, de Laura Marling

La signature féminine de Laura Marling ****1/2

La prolifique Laura Marling débarque avec un poids lourd plein de délicatesse.
Du haut de ses 26 ans, la Britannique affiche une impressionnante maturité sur Semper Femina, son sixième album, qu'il s'agisse de ses textes, bien tournés, ou de ses musiques.
Digne héritière de la tradition folk des Joni Mitchell et Nick Drake (ce qui s'entend bien sur Wild Once), elle élargit sa palette sonore pour déployer sa plume sur de magnifiques habillages de cordes, des lignes rythmiques dessinées par la contrebasse ou encore des arpèges de guitare électrique empreinte d'un vibrato hypnotisant, sans bien sûr délaisser sa six cordes acoustique.
Marling partage, sur un ton chaleureux, proche de la confession, ses observations personnelles sur l'amour (le hopeless wanderer de Sooting semble être Marcus Mumford), l'amitié ou autre.
La chanteuse a visiblement bénéficié de l'apport de Blake Mills (Alabama Shakes, John Legend, Jim James) à la réalisation, ce qui permet à son univers de se déployer de superbe façon. À écouter et réécouter.