Sally Folk a eu envie de faire les choses à l'envers.

La scène avant le disque pour Sally Folk

Sally Folk expérimente tout l’automne lors d’une petite série de spectacles pendant laquelle elle présente ses plus récentes compositions.

Pour cette tournée, intitulée L’eau dans le vin, la chanteuse avait envie de faire les choses à l’envers. «D’habitude, on lance un album et on fait une tournée pour présenter les pièces au public. Là, je vais interpréter les nouvelles chansons que j’ai écrites avant leur sortie et avant même de les enregistrer», explique-t-elle en entrevue téléphonique.

L’industrie musicale redéfinit actuellement la manière dont elle peut commercialiser la musique, pense Sally Folk. Ce questionnement amène un peu d’incertitude, mais permet aux artistes d’emprunter de nouvelles avenues. 

«C’est sûr que c’est toujours plus délicat de présenter du nouveau matériel en concert, mais je trouve que c’est le moment propice pour le faire», exprime la chanteuse, qui interprétera cinq à sept nouvelles compositions par soir. 

«On est tous pareils dans les spectacles : on veut entendre les chansons les plus populaires des artistes. Alors c’est certain que je vais aussi faire les chansons qui me sont toujours demandées, mais je vais aussi profiter des spectacles pour mettre mes nouvelles compositions en contexte», raconte Sally Folk.

Et comme le nouveau matériel de la chanteuse n’a jamais été enregistré, les musiciens qui l’accompagnent ont eux aussi une plus grande liberté sur scène. «Je leur laisse carte blanche», précise l’auteure-compositrice-interprète. 

Celle-ci qualifie ses nouvelles chansons de «plus matures». Elles marquent également son retour vers l’écriture en anglais, mais comme toujours, son sujet de prédilection demeure les relations interpersonnelles.

VOUS VOULEZ Y ALLER?

• Qui: Sally Folk

• Quoi: L’eau dans le vin

• Quand: 10 novembre à 20h30

• Où: La Ninkasi (admission générale)

• Billets: 20$ (prévente), 25$