Le moins qu’on puisse dire, c’est que le narrateur file un mauvais coton dans cette chanson extraite de l’album-concept American Idiot de Green Day.

La liste des chansons pour oublier la grippe

Flu Season (2003), Kid Koala

Il y a une maxime qui dit : «quand la vie te donne des citrons, fais de la limonade». Le DJ Kid Koala l’a mise à sa main sur son album Some of my Best Friends Are DJs, où un interlude laisse plutôt conclure : «quand la vie te donne la grippe, fais de la musique». La courte pièce Flu Season (Saison de la grippe) allie beats et sonorités électros à des éternuements et des quintes de toux. La preuve qu’on peut vraiment faire de l’art avec n’importe quoi! Geneviève Bouchard

***

Un des plus gros succès de Michel Sardou et ver d’oreille insistant — sa mélodie est inspirée du Canon de Pachelbel.

La maladie d’amour (1973), Michel Sardou

Un des plus gros succès de Michel Sardou et ver d’oreille insistant — sa mélodie est inspirée du Canon de Pachelbel —, la composition un peu pompeuse décline sur tous les tons cette maladie qui peut nous foudroyer à tout moment. Avec cette magnifique ligne: «Mais le plus douloureux, c’est quand on en guérit.» Éric Moreault

***

***

Give Me Novacaine (2004), Green Day

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le narrateur file un mauvais coton dans cette chanson extraite de l’album-concept American Idiot de Green Day. On y évoque une migraine douce-amère, la nécessité de drainer la pression d’une l’enflure, d’une sensation acablante… Bref, ça va prendre un petit calmant pour engourdir tout ça : «Give me Novacaine.»  Geneviève Bouchard

***

Doctors Orders, Carol Douglas
Ce gros succès de l’époque disco, lancé en 1975, raconte les «déboires» d’une femme qui, après avoir consulté son médecin, découvre qu’elle est en manque cruel de son homme, lequel est sommé par téléphone de rentrer dare-dare à la maison. «Un baiser de toi et je suis hors de danger.» On souhaite seulement qu’il ne revienne pas avec le virus de l’influenza… Normand Provencher

***

Remède miracle, Mes aïeux

Pour chaque maladie son remède, que ce soit une pilule, une p’tite granule, une infusion ou une injection, c’est en tout cas la prescription tous azimuts du groupe Mes aïeux. Une chanson à ne pas faire écouter aux hypocondriaques… Normand Provencher