La liste: 5 choses à savoir sur Rod Stewart

Alors qu’il s’amène au Centre Vidéotron lundi, cinq faits que vous ignorez (peut-être!) sur Rod Stewart.

1. Appelez-le Sir. Rod Stewart a été sacré chevalier en octobre 2016, un honneur décerné par Élisabeth II en raison des services rendus en musique et pour des œuvres de charité. En 2013, il avait rigolé du fait qu’il n’avait pas encore été anobli en soulignant dans le magazine Radio Times un point commun partagé avec la reine: «Nous n’avons pas changé de coiffure depuis 45 ans.»

2. Il a huit enfants avec cinq femmes. Au fil des décennies, Rod the Mod a multiplié les conquêtes féminines. Marié à trois reprises — son union avec Penny Lancaster tient toujours —, il a eu huit enfants avec cinq femmes entre 1963 (Sarah Streeter a été confiée en adoption) et 2011. Pour la petite histoire (ou un peu de potinage, c’est selon!), sa fille Kimberly a eu un bébé avec l’acteur Benicio del Toro. 

3. Il a joué au touriste dans un Super C. On a beau être riche et célèbre, ce n’est pas une raison pour bouder les petits plaisirs de la vie. Lors de son passage dans la région, en 2011, à l’occasion des célébrations du 150e anniversaire de Lévis, Rod Stewart en avait semble-t-il profité pour faire un peu de tourisme. Un membre de son équipe, Andy Cotton, a souligné que le chanteur a visité la chute Montmorency… et une épicerie Super C!  

4. Il est fana de soccer et de modèles réduits. S’il n’avait pas choisi la musique, Rod Stewart aurait pu devenir sportif professionnel : passionné de soccer, il a pratiqué ce sport dans sa jeunesse et il demeure un fan invétéré. Dans un registre plus tranquille, notre homme est aussi un fanatique de maquettes et de modèles réduits, un intérêt qu’il cultive depuis l’enfance. 

5. Il a eu peur de perdre la voix. En 2000, on a diagnostiqué à Rod Steward un cancer de la thyroïde. Il a immédiatement été opéré, mais l’intervention l’a privé de sa voix pendant plusieurs mois. Même qu’il a cru pendant un moment qu’il ne chanterait plus jamais, selon ce qu’il a confié au journal anglais The Telegraph. Il a finalement retrouvé son timbre rauque signature neuf mois plus tard.