Dance Hall, Jerry Granelli

Jerry Granelli: petits plaisirs entre amis ***1/2

Le batteur Jerry Granelli, que plusieurs connaissent pour sa contribution au Vince Gualardi Trio, avait imaginé, durant les années 90, une formation carburant à deux guitares et pas les moindres : celles de Bill Frisell et de Robben Ford. La troupe avait donné naissance à A Song I Thought I Heard Buddy Holly Sing, en 1992.

Vingt-cinq ans plus tard, le leader d’origine américaine, qui s’est établi à Halifax, ramène ses deux complices, cette fois autour d’un répertoire rythm’n’blues qui va de Bob Dylan à Charles Mingus, de Louis Jordan à Bryan Adams. Dance Hall est une collection éclectique, mais que les vétérans s’accaparent pleinement, avec un jeu dynamique, qui coule de source et traduit un plaisir évident. Pour enrichir le tableau, une section de cuivres est aussi au programme sur quatre pièces. Le tout bénéficie d’une excellente qualité sonore, qui permet d’apprécier les moindres subtilités du jeu de chacun des instrumentistes. Très sympathique et sans prétention.