La reine de la pop Beyoncé est arrivée mardi en tête des nominations pour les Grammy Awards, avec neuf mentions.
La reine de la pop Beyoncé est arrivée mardi en tête des nominations pour les Grammy Awards, avec neuf mentions.

Grammy Awards: Beyoncé en tête avec neuf nominations

Agence France-Presse
La Presse Canadienne
NEW YORK — La reine de la pop Beyoncé est arrivée mardi en tête des nominations pour les Grammy Awards, les récompenses américaines de la musique, avec neuf mentions y compris dans les plus prestigieuses catégories d’Album de l’année et de Chanson de l’année.

À 39 ans et déjà 24 Grammys à son actif, Beyoncé, avec son album Black Parade sorti en pleines manifestations contre les inégalités raciales, devance deux autres chanteuses pop, la Britannique Dua Lipa et l’Américaine Taylor Swift, ainsi que le rappeur Roddy Ricch: ils ont remporté six nominations chacun lors des annonces 100% virtuelles organisées par l’Académie américaine de la musique.

Dans un monde de la musique durement éprouvé par la pandémie, ces nominations — avant l’annonce des lauréats prévue le 31 janvier 2021 — ont fait la part belle aux femmes.

La rappeuse texane Megan Thee Stallion, 25 ans, un des phénomènes musicaux de l’année, fait notamment une percée avec quatre nominations, y compris comme Révélation de l’année.

Billie Eilish, la jeune chanteuse qui avait réussi en janvier dernier le grand chelem en raflant les prix dans les quatre catégories reines, a décroché encore quatre nominations cette année — y compris pour Album de l’année et Chanson de l’année.

Taylor Swift, un peu oubliée des Grammys ces derniers temps, renoue avec les nominations avec son album folklore et son hit Cardigan, nommés pour l’Album de l’année et Chanson de l’année.

Brittany Howard, entre rock et blues et connue pour ses performances avec le groupe Alabama Shakes — sort aussi du lot avec cinq nominations, après avoir sorti son premier album solo Jaime.

Critiques

Si ces nominations représentent un nouveau pas vers plus de diversité pour l'Académie, les critiques ne manquaient pas sur les réseaux sociaux pour dénoncer certains «oublis».
Comme l'absence de distinction pour le chanteur canadien The Weeknd, que beaucoup attendaient parmi les favoris de cette fournée.

D'autres ont déploré l'absence de reconnaissance des rois de la K-pop, BTS, distingués uniquement par une nomination mineure.

Trois nominations pour Kaytranada

Le compositeur montréalais Kaytranada a récolté trois nominations en vue des prix Grammy, dont une dans la prestigieuse catégorie du Meilleur artiste émergent.

Louis Kevin Célestin, dit Kaytranada, est aussi en lice dans la catégorie Meilleure performance, Musique électronique/Danse pour 10% et Meilleur album, Musique électronique/Danse pour BUBBA.

Un autre Canadien, Justin Bieber, est en nomination quatre fois, notamment pour le meilleur album vocal pop avec Changes, pour une performance pop solo (Yummy) et un duo pop (Intentions) avec le rappeur Quavo.

Le rappeur torontois Drake récolte trois nominations, dont deux pour Laugh Now, Cry Later — meilleure chanson rap et meilleure performance de rap mélodique.

La Torontoise Lido Pimienta, qui était de la courte liste, comme Kaytranada, pour le prix Polaris au Canada cette année, est finaliste aux Grammy avec son deuxième album, Miss Colombia, dans la catégorie Meilleur album latin/rock ou alternatif.

Par ailleurs, Leonard Cohen est en nomination, à titre posthume, pour le meilleur album folk. Son fils Adam a composé des musiques sur les paroles de son père, décédé en novembre 2016, pour produire en novembre 2019 Thanks for the Dance. Rufus Wainwright, de son côté, est finaliste pour le meilleur album vocal pop traditionnel, avec Follow the Rules.


On ignore encore si la cérémonie du 31 janvier se fera en personne ou en ligne, comme de nombreuses grandes cérémonies de récompenses ces derniers mois. Elle sera diffusée le 31 janvier sur CBS et Citytv