Gilles Vigneault: pour le souvenir **1/2

Il y a six ans, Gilles Vigneault avait célébré en grand ses 50 ans de carrière au Festival d'été de Québec. Sur la scène des Plaines, le poète avait revisité des chapitres incontournables de son répertoire musical en compagnie de sa fille Jessica, de Florent Vollant (qui avait livré tambour à la main une belle relecture de Jack Monoloy), et des Charbonniers de l'enfer.
Une soirée mémorable, tant sur scène que dans la foule. Voilà que nous arrive un DVD immortalisant ce concert, dans lequel, sur le fond, il fait bon se replonger : un Vigneault en grande forme (quelques fausses notes attendues en sus), éloquent dans le discours et dégourdi du pas de danse. Mais devant l'objet lui-même, on reste sur l'impression que les producteurs sont passés à côté d'une occasion de bien marquer le coup avec ce DVD.
La captation laisse parfois à désirer (les éclairages passent souvent très mal à l'écran), le disque ne contient aucun extra (à défaut d'avoir des images tournées en coulisses, pourquoi ne pas avoir recueilli les confidences de Vigneault sur cette soirée?) et la présentation déçoit un peu (c'est peut-être un détail, mais on peut déplorer cette erreur dans la liste des chansons imprimée sur la jaquette...).