Fanny Bloom Fanny Bloom

Fanny Bloom: en (presque) solo***

CRITIQUE / Nourrie par une collaboration avec le metteur en scène Jean-Simon Traversy, Fanny Bloom a été prise d'une envie de monter avec lui un spectacle solo où la musique emprunterait à l'univers théâtral.
Dans la foulée, l'auteure-compositrice-interprète a gravé sur disque son exploration musicale en revisitant de manière intimiste des titres de ses deux albums. Exit la pop souvent dansante à laquelle elle nous a habitués, Bloom se la joue piano-voix, bonifiant uniquement ses chansons d'un peu de trompette (celle de son amoureux Thomas Hébert de Misteur Valaire) et de contrebasse (celle de Pilou).
Elle y montre une belle vulnérabilité, ne cache pas non plus une certaine fragilité. L'ensemble touche à l'authentique, quitte à assumer quelques imperfections (ici une diction un peu molle, là un ton maniéré). Outre deux nouveaux titres, la blonde chanteuse mord aussi dans deux relectures, où elle se montre nettement plus à l'aise dans les cordes de Martine St-Clair (Danse avec moi) que dans celles de Barbara (Dis, quand reviendras-tu?).
Fanny Bloom sera en spectacle au Théâtre Petit Champlain le 26 mai.