Le girlband de K-pop Red Velvet

Des artistes sud-coréens dont des stars de K-pop à Pyongyang

SÉOUL — Une délégation d’artistes sud-coréens, dont le girlband de K-pop Red Velvet, est arrivée samedi à Pyongyang pour participer pour la première fois depuis 2007 à des concerts dans le Nord, sur fond de multiplication des signes de dégel entre les deux Corée avec un sommet intercoréen prévu fin avril.

Au total, 120 personnes font partie de la délégation, venue à bord d’un avion-charter civil parti de l’aéroport international de Gimpo à Séoul via une route aérienne rarement utilisée.

Ces spectacles à Pyongyang vont «donner un élan supplémentaire aux échanges et à la coopération intercoréens relancés par les Jeux olympiques d’hiver à PyeongChang» dans le Sud, a déclaré le ministre de la Culture Do Jong-hwan, qui conduit le groupe.

Le groupe a été accueilli à son arrivée dans la capitale nord-coréenne par l’homologue de M. Do, Pak Chun-nam, ainsi que par Hyon Song-wol, fondatrice du groupe pop féminin nord-coréen Moranbong, a rapporté l’agence sud-coréenne Yonhap.

Durant cet événement, intitulé «Le printemps arrive», les artistes sud-coréens se produiront dimanche dans le grand théâtre de Pyongyang Est d’une capacité de 1500 places, et mardi conjointement avec des artistes nord-coréens au Gymnase de Ryugyong Jong Ju Yong, qui peut accueillir 12 000 spectateurs. Les spectacles seront filmés par une équipe sud-coréenne pour un programme télévisé commun aux deux pays.

Outre des musiciens traditionnels et une vingtaine de spécialistes du taekwondo, la délégation comprend des célébrités sud-coréennes comme Cho Yong-pil, 68 ans, qui avait donné un concert solo à Pyongyang en 2005, et la chanteuse Choi Jin-hee, 61 ans, qui s’est produite dans le Nord en 1999, 2002 et 2005. Son tube de 1984 Love Maze était réputé être la chanson favorite du défunt dirigeant nord-coréen Kim Jong Il.

L’une des cinq membres de Red Velvet, Joy, n’est pas du voyage en raison de ses engagements dans un tournage pour la télévision, a précisé l’agent du groupe SM Entertainment.

La maîtresse de cérémonie durant les concerts à Pyongyang sera Seohyun, du groupe sud-coréen de K-pop Girl’s Generation.

M. Do a précisé qu’à Pyongyang, il s’entretiendrait avec des responsables nord-coréens de futurs échanges culturels et sportifs.

Le Nord avait envoyé sa propre troupe d’artistes en Corée du Sud lors des récents JO d’hiver. Les 140 membres de l’orchestre de Samjiyon s’étaient produits à deux reprises.

Vendredi, les deux Corée ont convenu de la date du 27 avril pour un sommet rarissime, le troisième du genre après ceux de 2000 et 2007, qui se déroulera dans le village frontalier de Panmunjom. Après cette rencontre entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in, M. Kim doit s’entretenir d’ici fin mai avec le président américain Donald Trump.