Pop-rock, Waiting On A Song, de Dan Auerbach

Dan Auerbach: la pop décontractée et ensoleillée ***1/2

CRITIQUE / Dan Auerbach ne se tourne jamais les pouces très, très longtemps. Quand il n'est pas occupé avec les Black Keys ou par son boulot de réalisateur (Ray Lamontagne, Lana Del Rey, Bombino), il se lance dans des projets parallèles, seul ou en compagnie de différents complices (Blakroc, The Arcs).
Avec Waiting On A Song, sa deuxième offrande solo, le chanteur et guitariste s'aventure dans une nouvelle direction musicale, loin du rock grinçant ou des expérimentations. Non, il ne délaisse pas les sonorités vintages, qui font partie de son ADN, mais il explore une pop rétro, aux contours soul, funk, voire folk, sans prétention.
Ça fonctionne à merveille, avec des mélodies accrocheuses entonnées sans que rien ne soit forcé. Pour enrober son matériel, Auerbach fait parfois appel à une section de cordes, parfois à des cuivres ou alors à des musiciens respectés comme Mark Knopfler ou le vétéran Duane Eddy. Un album décontracté, sacrément bien fait, qui semble sur mesure pour démarrer l'été.