FOLK-POP, À hauteur d'homme, Chantal Archambault

Chantal Archambault: un petit plus ***1/2

Alors que Chantal Archambault se consacre davantage ces temps-ci au duo Saratoga qu'elle forme avec Michel-Olivier Gasse, on n'attendait pas nécessairement de nouvelles chansons en solo de l'auteure-compositrice-interprète.
Voilà qu'elle nous surprend avec un minialbum, issu d'un laboratoire de création rendu possible par une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec.
Plus habituée à naviguer dans des eaux folk sans artifices, l'Abitibienne a sollicité les services du polyvalent Alex McMahon pour pousser son expérience sonore ailleurs... Mais pas trop loin, quand même.
Inspirés par autant d'hommes, les cinq titres du minialbum ne détonnent pas trop de ce à quoi Archambault nous a habitués. Mais on ne peut nier que son univers a trouvé du relief en laissant, même discrètement, entrer les machines.
S'il parle de la gent masculine, À hauteur d'homme n'en dégage pas moins une énergie très féminine (Le jeu des accroires aurait pu être chanté par Les soeurs Boulay). Rien pour brusquer, mais de jolies mélodies et des arrangements tout en subtilité.