Effets spéciaux Avec pas d'casque

Avec pas d'casque: l'art de prendre son temps****

Du country folk lo-fi des débuts à la bulle intimiste créée sur Astronomie en 2012, Avec pas d'casque n'a jamais misé sur les grands élans flamboyants pour créer son son et asseoir sa crédibilité.
Mais jamais le groupe n'a autant prôné la lenteur que sur Effets spéciaux. «Je m'arrête et je bâille au milieu de mon époque», chante le parolier Stéphane Lafleur dans La peur de perdre. Et là ne s'arrêtent pas les allusions : on retrouve une bonne douzaine de références à la lenteur (ou à la tranquillité) dans ses textes souvent impressionnistes, où les images pullulent. Et l'écrin musical où ils ont été déposés leur répond de manière fort appropriée.
Finement brodé et résolument chaleureux (la guitare lap-steel et les ajouts cuivrés y sont pour beaucoup), l'environnement folk du quatuor réussit à la fois à toucher au terre-à-terre et à inviter à la contemplation. Avec pas d'casque peaufine ici l'art de prendre son temps, ce qui est presque un luxe à une époque où tout va trop vite. Et le groupe se trouve parfaitement dans son élément.