INDIE FOLK, The Party, Andy Shauf

Andy Shauf: une fête sous la loupe ****

Certains ont découvert Andy Shauf lors de la récente tournée de Lou Doillon, où il assurait la première partie, mais le Canadien n'en est pas à ses premières armes.
Avec The Party, il signe son troisième et assurément son meilleur album.
Habile à raconter des histoires et à dépeindre des personnages, il s'attarde ici à la petite vie de différents individus réunis lors d'une fête, sans pour autant s'empêtrer dans les règles d'un album-concept.
L'indie folk de Shauf est parée d'un halo rétro et d'orchestrations fort élégantes. On aime autant les sonorités vintage de la basse que l'apport des cordes ou même de la clarinette - assurée, comme la majorité d'instruments, par Shauf lui-même.
Tout en conservant une unité sonore, le Saskatchewanais a le don de faire ressortir chacune de ses compositions, que ce soit en doublant sa mélodie vocale (The Worst in You), en mettant de l'avant un thème long et atypique (magnifique The Magician) ou encore en jouant sur le tempo (Begin Again).
Un superbe album, façonné avec subtilité.