Russell Hitchcock et Graham Russell, de Air Supply

Air Supply et Bullet For My Valentine au FEQ

Kurt Vile, Bullet For My Valentine, Air Supply, Silverstein et Sebastian Bach font partie des artistes qui s’ajoutent à la programmation du prochain Festival d’été de Québec (FEQ).

L’organisation a comblé mardi une vingtaine de cases qui demeuraient vides dans l’horaire de son 51e anniversaire. 

Dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook, les programmateurs Louis Bellavance et Arnaud Cordier ont d’abord confirmé que la «convoitée» place qui demeurait vacante le 6 juillet avant le vétéran Neil Young a été confiée à Kurt Vile and The Violators. 

Quelques changements d’alignement — et un petit coup de jeune… — sont par ailleurs attendus dans la soirée hip-hop présidée par Future sur les Plaines le lendemain: le Torontois Killy lancera les hostilités, suivi du Montréalais Loud et de l’Américain Lil Yachty. Busta Rhymes, qui devait initialement ouvrir pour Future, ne sera pas présent à cause d’un «conflit d’horaire», a noté Louis Bellavance. 

Alors que la proposition qui précédera la carte blanche à Patrice Michaud demeure un mystère — M. Bellavance parle d’un «show concept» qui sera dévoilé début juin —, celle qui donnera le ton à la soirée d’Avenged Sevenfold le 14 juillet a été révélée. Le groupe canadien Silverstein partira le bal metal et les Britanniques de Bullet For My Valentine prendront le relais avant la troupe de M. Shadows. 

Nostalgie

Au parc de la Francophonie, la case vide du 11 juillet sera comblée sous le signe de la nostalgie, alors que le duo australien Air Supply débarquera avec «des hits, des hits, des hits», a résumé Louis Bellavance. Le spectacle prendra la forme d’un programme double dont l’autre moitié reste à préciser. 

Toujours au Pigeonnier, le contenu du spécial Québec-Acadie sera annoncé plus tard. Le directeur de la programmation du FEQ a toutefois confirmé mardi qu’elle sera l’occasion d’une deuxième visite de l’équipe de Belle et bum, qui avait l’an dernier consacré une émission au 50e anniversaire du festival. «Une place spéciale» sera, nous dit-on, laissée à des artistes de la relève en début de soirée. 

Le rappeur Machine Gun Kelly viendra de son côté couronner l’offre hip-hop du 12 juillet au parc de la Francophonie. 

À l’Impérial, l’ancien leader du groupe Skid Row, Sebastian Bach, viendra pallier un «manque de rock» le 7 juillet. Le duo blues-rock canadien The Standstills mettra la table en début de soirée. Plusieurs DJ promettent par ailleurs de faire danser les festivaliers, entre les visiteurs étrangers (les Français Møme ou son compatriote Clément Bazin, qui se produira avec un groupe) et les talents locaux (Millimetrik ou King Abid). 

Le 51e FEQ se déroulera du 5 au 15 juillet. Détails et programmation complète au www.infofestival.com.