Festival international de la chanson de Granby: Pierre Fortier suspendu

Une ombre s’est jetée, lundi, sur les célébrations entourant le 50e Festival international de la chanson de Granby. À deux jours de la première soirée de demi-finales, l’organisation du FICG a suspendu son directeur général et artistique, Pierre Fortier, en lien avec « une dénonciation relative à des commentaires et comportements inadéquats en milieu de travail » portée à l’attention du conseil d’administration, a-t-il été annoncé en fin d’après-midi par voie de communiqué.

La nature des faits reprochés à M. Fortier, le nombre de victimes alléguées ainsi que la période sur laquelle ils s’échelonneraient n’ont pas été précisés. Il est néanmoins suspendu avec solde jusqu’à ce que l’enquête soit complétée. 

Il ne s’agirait toutefois pas d’actes de nature sexuelle, laisse-t-on entendre du côté des communications officielles. « Le fait que nous nous soyons tournés vers une firme en ressources humaines et non la police donne un bon indice sur la nature des faits reprochés », a indiqué Elisabeth Roy, présidente chez Roy & Turner Communications.

Les services d’une firme spécialisée ont effectivement été retenus afin de mener une enquête en lien avec cette dénonciation. Le rapport de l’enquête doit être achevé à la fin du mois d’août.

« Ne souhaitant pas nuire et porter ombrage à l’enquête en cours », est-il précisé dans le communiqué, le conseil d’administration ne commentera pas davantage l’affaire.

« Nous prenons cette situation au sérieux et nous avons agi en conséquence. Nous avons le devoir de protéger les victimes alléguées de même que les droits de nos employés. C’est la décision qui s’imposait et il est de notre devoir de vérifier les allégations reçues et d’aller au fond de cette histoire sans présumer des conclusions et porter des jugements hâtifs », s’est contentée de dire Nadine Gelly, vice-présidente du CA du FICG dans le communiqué.

Le principal concerné a offert son entière collaboration, souligne-t-on par ailleurs. « Je respecte la décision du conseil d’administration. J’ai offert ma pleine et entière collaboration à l’enquête en cours et je serai en mesure de me faire entendre. Vous comprendrez que je vis difficilement la présente situation », a laissé savoir Pierre Fortier par écrit.

Surpris

La Voix de l’Est a tenté lundi soir de rejoindre certains employés du FICG, rencontrés dans la journée par le CA, et d’autres personnes gravitant autour du Festival. Tous se sont dits surpris par cette dénonciation et ont refusé de commenter l’affaire. 

On nous a toutefois assuré que la 50e mouture de l’événement se déroulera « exactement comme prévu ». « Sans minimiser le rôle que joue Pierre Fortier, l’équipe en place s’assurera du bon déroulement des opérations », nous dit-on chez Roy & Turner Communications.

« Nos tâches étaient déjà bien définies, alors on fait ce que l’on a à faire », a aussi affirmé Érick-Louis Champagne, nouveau directeur général adjoint qui partagera l’intérim avec la directrice administrative, Marie-Claude Gauthier, durant l’absence de M. Fortier.

Contacté par La Voix de l’Est, le maire de Granby Pascal Bonin s’est dit lui aussi surpris de ces allégations, mais a assuré qu’à ses yeux, elles n’enlevaient rien au FICG et à tous ceux qui l’ont bâti. « Le Festival de la chanson s’est construit sur 50 ans, ce n’est pas l’œuvre d’une seule personne », a-t-il rappelé, formulant du même souffle le désir de ne pas voir cette ombre au tableau entacher les célébrations qui s’amorceront mercredi.

« Un meilleur patron »

Pierre Fortier est à la barre du Festival international de la chanson de Granby depuis 12 ans. En mai dernier, il s’est vu décerner le Prix du gestionnaire culturel de l’année 2018, partagé ex aequo avec Pierre Des Marais, directeur et codirecteur artistique de Danse Danse, à Montréal.

Dans sa décision, le jury avait tenu en compte l’essor important connu par le FICG depuis son arrivée en poste, en 2007. On y relevait entre autres le nombre de spectateurs, qui est passé de 4000 à 55 000, le nombre d’employés qui a triplé ainsi que les investissements privés et publics, multipliés par dix.

Quand La Voix de l’Est avait alors demandé à Pierre Fortier s’il se considérait lui-même comme un bon gestionnaire et un bon patron, l’homme, après une brève pause, avait répondu : « Je suis un meilleur patron aujourd’hui que je l’étais il y a 12 ans. On devient plus modéré, plus patient, plus sage, on fait davantage confiance à son équipe. »

Musique

La programmation du Festi Jazz de Rimouski bonifiée

MATANE – À environ deux semaines de l’événement, l’organisation du Festi Jazz de Rimouski ajoute des activités visant à bonifier sa programmation.

DJ, zone piétonnière, Défi musical des entreprises, commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, bistro complètement repensé et même un petit remontant aux couleurs du festival sont autant de nouveautés marquant la 33e édition.

Après les prestations de Mackjoffat et de Kid Koala, le 30 août, la fête se prolongera pour souligner en force l’ouverture du festival avec le DJ HB qui, en collaboration avec le groupe rimouskois Délusion, fera vibrer la scène de musique house, funk et disco.

Lors de cette même soirée, la Distillerie du St.Laurent de Rimouski offrira aux spectateurs des flasques de gin tonic identifiées aux couleurs de la soirée. «On va les vendre en quantité limitée, souligne le directeur du Festi Jazz, Frédéric Lagacé. Les festivaliers vont pouvoir se procurer ce petit objet-là et le garder.»

Défi musical des entreprises

Comme autre nouveauté, trois groupes prendront l’affiche la même journée dans le cadre du Défi musical des entreprises. Il s’agit des Monkeys Riding Dinosaurs de l’entreprise Produits métalliques PMI, d’un groupe formé d’employés de Bell Media et des Blueberry Jam, composé des deux clowns Clopin Lanouille et Monsieur Nono. «Il pourrait s’en ajouter un quatrième», précise M. Lagacé.

Pour la première fois pendant le Festi Jazz, la rue Saint-Germain, au centre-ville de Rimouski, sera complètement fermée à la circulation. «On va être capable d’installer tout le volet familial dans la rue, s’enthousiasme le directeur de l’événement. Ça nous permettra aussi de faire une diffusion publique de l’émission de Stanley Péan.» Ainsi, l’émission Quand le jazz est là du 31 août sera diffusée en direct devant public à la place du 6-Mai-1950 sur les ondes d’Ici Musique. 

Le Riki-Dixie Bouncing Band se joindra aux festivités visant à commémorer le 100e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en se produisant le 1er septembre au Monument des anciens combattants.

Le bistro, qui est situé au cœur du site du festival, se présentera sous une toute nouvelle formule en devenant le Bistro de la vallée du Rhône. Il proposera un nouveau menu aux saveurs internationales et une nouvelle carte des vins. «On est jumelés à Jazz à Vienne, en France, explique le porte-parole du festival de Rimouski. Vienne est située dans la région des côtes du Rhône. On a réussi à ficeler un partenariat avec les vins de la vallée du Rhône.»

Le disquaire indépendant Audition Musik de Rimouski offrira une activité d’écoute gratuite, ce jeudi de 17h à 20h, qui permettra de découvrir les artistes faisant partie de la programmation. Pour plus d’information : festijazzrimouski.com

Musique

Le Mystère des Voix Bulgares repart en ballades

VARNA — Il y a 30 ans, un chœur de femmes des pays de l’Est devenait la coqueluche du public occidental. Balayé par la chute du communisme, Le Mystère des Voix Bulgares est de retour avec ses polyphonies du fond des âges habillées de sons contemporains.

Quel phénomène musical a fasciné des artistes aussi divers que George Harrison, Kate Bush ou Frank Zappa? L’inattendu cocktail de chants traditionnels a capella proposé par une chorale de femmes bulgares en habits folkloriques.

Sous le nom Le Mystère des Voix Bulgares, cet ensemble musical de Sofia a conquis les palmarès internationaux en pleine Guerre froide, surfant sur la vogue émergente des musiques du monde, en dépit de l’isolement de la Bulgarie, alors dans la sphère d’influence soviétique.

Après une traversée du désert liée à l’effondrement du système communiste, la légendaire troupe est de retour avec ses chemisiers brodés, ses coiffes fleuries et surtout un nouvel album, sorti en mai en Bulgarie.

Pour cette première production studio depuis 20 ans, l’ensemble a travaillé avec une autre artiste atypique, l’Australienne Lisa Gerrard, chanteuse du duo Dead Can Dance réputé pour ses mélodies planantes oscillant entre new wave et musique sacrée.

«Ce que ces femmes faisaient était unique et plein de lumière», a confié Lisa Gerrard à l’AFP en se remémorant sa première rencontre avec les Voix bulgares, il y a 38 ans.

«J’ai ressenti ça comme quelque chose qui apportait de la beauté et de l’amour», a ajouté celle qui tourne depuis plusieurs mois avec la troupe pour présenter leur nouvel album BooCheeMish.

Technique ancestrale

La signature musicale du groupe, c’est un chant puissant qui envahit l’espace grâce aux harmonies créées par différentes combinaisons des voix. Un son qui semble venir d’un autre monde, «entre un appel à la prière et les Beach Boys», a résumé un journaliste britannique.

«Ce chant qui vient de la gorge, du larynx, ça ne s’enseigne pas, il faut être né avec», explique Dora Hristova, chef du chœur.

La troupe actuelle compte une vingtaine de femmes de 20 à 70 ans, la plupart originaires de familles où cette technique vocale se transmet de génération en génération.

À l’origine, ces chants interprétés dans les régions rurales de Bulgarie accompagnaient les différents événements de la vie quotidienne, mariages, fêtes de saints et surtout travaux des champs.

Dans les années 50, encouragés par le pouvoir communiste qui y voit l’occasion d’éduquer les masses, des compositeurs arrangent ces chants traditionnels et les meilleures interprètes intègrent des chorales d’État. 

En 1975, un musicologue suisse, Marcel Cellier, est séduit par ces sonorités atypiques et publie une compilation qu’il nomme Le Mystère des Voix Bulgares. Resté longtemps confidentiel, le disque finit par connaître un succès planétaire, inédit pour ce type de musique, lorsqu’il est réédité en 1986 par le label britannique 4AD, maison de disque de groupes indépendants aussi pointus que Cocteau Twins ou Bauhaus.

Coqueluche des stars

Les ventes s’envolent et un Grammy récompense en 1990 le chœur, qui se produit à guichets fermés et devient aussi emblématique de la Bulgarie que le yaourt ou l’essence de rose.

«Nous étions des produits d’exportation», admet une des chanteuses de l’époque, Elena Bozjakova, 70 ans aujourd’hui.

Les vedettes rock elles-mêmes sont captivées par la pureté et l’originalité de leur son et les collaborations se multiplient. David Bowie fait jouer l’une de leurs chansons lors de la cérémonie religieuse de son mariage en 1992 avec le mannequin Iman.

Mais la mode passe et en 1997, dans une Bulgarie en pleine restructuration postcommuniste, la radiotélévision publique, qui employait le chœur, lui coupe les vivres. Les chanteuses, qui ne touchent pas de droits d’auteur sur les ventes passées, doivent souvent travailler comme professeures de musique.

«Avec le retrait de l’État, nous n’avons pu compter que sur nous-mêmes et nous n’avons survécu que grâce aux nombreuses invitations que nous recevions pour chanter à l’étranger», explique Dora Hristova.

Un label indépendant basé en Europe centrale, Schubert Music Publishing, leur donne finalement les moyens d’enregistrer un nouvel album.

Musique

La liste: 5 mémorables parodies de chansons

1. Eat It (Weird Al Yankovic)  Weird Al Yankovic pourrait revendiquer le titre du maître incontesté de la parodie. Avec une belle folie gardant un fond de naïveté, le fantaisiste accordéoniste a tiré dans tous les sens depuis quatre décennies: Madonna à l’hôpital (Like a Surgeon), Coolio chez les Amish (Amish Paradise), The Offspring à la synagogue (Pretty Fly for a Rabbi), Red Hot Chili Peppers chez Les Pierrafeu (Bedrock Anthem), les Backstreet Boys dans le commerce en ligne (eBay), etc. Ses détours chez Michael Jackson ont particulièrement marqué l’imaginaire. Lancée en 1984, Eat It (Beat It) a remporté un Grammy… et a été suivie de Fat (Bad) quatre ans plus tard. Ça allait de soi! On peut voir la vidéo ici 

Musique

ZZ Top en toutes lettres

ZZ Top sera de passage au Centre Vidéotron jeudi soir, dans le cadre de sa tournée «The Tonnage». Nous vous proposons un petit abécédaire ludique des fameux barbus de Houston, eux-mêmes assez portés sur l’humour en entrevue.

pour barbe  

Le premier mot qui vous vient en tête lorsqu’on mentionne ZZ Top est probablement «barbe». Notons qu’il est assez comique que le seul membre du trio à ne pas arborer la pilosité faciale de Gandalf dans Le seigneur des anneaux soit Frank Beard…

Selon le livret de l’album Rancho Texicano: The Very Best Of ZZ Top, ce serait en revenant de quelques mois de vacances, au tournant des années 80, que Billy Gibbons et Dusty Hill se sont aperçus, amusés, qu’ils s’étaient tous les deux laissé pousser la barbe.

En 1984, la compagnie Gillette aurait offert 1million$ aux deux ZZ Top barbus pour qu’ils acceptent de raser leur emblème pour une campagne publicitaire. Gibbons confiait à bravewords.com que la seule idée de voir son menton nu dans le miroir le matin lui donnerait l’impression d’être dans un film de Vincent Price.

M pour musique

Maître du blues rock, ZZ Top s’est fait connaître avec des succès comme Gimme All Your Lovin, Certified Blues, Sharp Dressed Man, Legs, La Grange ou encore Tush. Le groupe a vendu plus de 70 millions d’albums à travers le monde, dont la moitié aux États-Unis. 

Le plus récent album studio des musiciens, La Futura, date de 2012. En 49 ans, ils ont produit 15 albums studio, quatre albums live, dont le plus récent, Tonight at Midnight: Live Greatest Hits from Around the World, a été lancé en septembre 2016, ainsi que sept compilations. Parmi leurs reprises de prédilection, on compte Foxey Lady (Jimi Hendrix), Catfish Blues (Robert Petway), Sixteen Tons (Merle Travis), Act Naturally (Buck Owens) et Jailhouse Rock (Elvis Presley). 

N pour noces d’or

En 2019, ça fera un demi-siècle que ZZ Top roule sa bosse. «C’est un anniversaire en or; 50 ans, avec les trois mêmes gars… La plupart des mariages ne tiennent pas si longtemps!» rigolait Gibbons, dans une entrevue publiée sur ultimate-guitar.com

Q pour Québec

ZZ Top a été le premier gros nom du rock à jouer sur les plaines d’Abraham lorsque le Festival d’été a amorcé son virage axé sur les vedettes internationales, en 2005. Ils sont revenus en 2013, au Pavillon de la jeunesse. Comme ils n’ont jamais joué au vieux Colisée, leur passage au Centre Vidéotron, la semaine prochaine, sera leur premier spectacle intérieur d’envergure dans la capitale.

R pour Retour vers le futur III

On se rappellera que ZZ Top a fait un caméo dans le film Retour vers le futur III, dont une bonne partie se déroule à l’époque de la conquête de l’Ouest. «Les producteurs étaient contents, parce qu’on leur faisait sauver des coûts sur le maquillage. Quand nous sommes arrivés sur le plateau, une partie de l’équipe de tournage nous a pris pour de vieux cowboys qui venaient faire les figurants», blaguait Gibbons, en entrevue avec le Daily Express

Leur chanson Doubleback fait partie de la trame sonore du film, alors que la Hot Rod de collection de Gibbons, baptisée la CadZZilla, y fait une apparition. 

Z pour ZZ Top

Le trio texan aime alimenter la légende concernant le choix de son nom. La lecture de différentes entrevues ne fait que gonfler l’éventail de théories, des plus farfelues (le L de Corona Light qui ressemble vaguement à un Z, une stratégie pour se retrouver toujours à la fin du classement alphabétique des disquaires) aux plus plausibles.

Dans le livre Rock + Roll Gearhead, il affirme qu’il s’agit d’un hommage au bluesman BB King. Au collègue Ian Bussières, en 2013, Gibbons a répondu: «Nous trouvions que ‘‘AA Bottom’’, ça faisait bizarre un peu, alors nous avons commencé par la fin et nous nous sommes rendus... au top! En passant, on peut le prononcer ‘‘Zi zi Top’’, mais aussi, comme certains le suggéraient à l’époque, ‘‘Zed Zed Top’’. Les deux nous conviennent! Rock on!»

***

VOUS VOULEZ Y ALLER?

• Qui: ZZ Top (avec Steve Hill en première partie)

• Quand: jeudi 16 août à 19h30

• Où: Centre Vidéotron

• Billets: entre 74,50$ et 117,50$

• Info: 1 855-790-1245

Musique

La renaissance de Notre Dame de Paris

Depuis sa création en 1998, «Notre Dame de Paris» n’a jamais cessé de tourner. La comédie musicale de Luc Plamondon et Richard Cocciante renaît sans cesse, dans huit langues et une vingtaine de pays. Pour ses 20 ans, une nouvelle tournée québécoise démarre samedi, au Grand Théâtre de Québec.

La genèse

Musique

Décès d'Élise Paré-Tousignant: une grande dame de la musique s’éteint

Nous avons appris avec tristesse le décès d’Élise Paré-Tousignant, une grande dame, pédagogue, administratrice, directrice artistique et mélomane passionnée, qui a fortement marqué le milieu de la musique classique à Québec et au Québec.

«Ça a été une maladie fulgurante, qui s’est développée rapidement au cours des derniers mois, mais en Élise typique, elle a eu le temps de tout organiser. Elle est partie en paix, entourée de sa famille», indique le chef Bernard Labadie, qui a été son voisin, son élève, puis son grand ami.

Musique

Un débat Lennon-McCartney résolu grâce aux maths

HALIFAX — Des chercheurs du Canada et des États-Unis ont eu recours aux mathématiques pour démêler l’un des plus grands mystères musicaux de l’ère moderne : qui a écrit «In My Life», une ballade rock nostalgique des Beatles parue sur l’album «Rubber Soul» en 1965?

C’est une chanson dont John Lennon et Paul McCartney ont tous deux réclamé la paternité, suscitant un débat persistant sur la véritable identité du compositeur de la mélodie.

Un nouveau modèle statistique mis au point par des chercheurs des universités Dalhousie et Harvard dans le but d’analyser plusieurs chansons des deux Beatles a conclu que John Lennon était probablement l’auteur d’In My Life.

Jason Brown, professeur de mathématiques à l’Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, explique que les chercheurs ont analysé la musique des Beatles en utilisant cinq critères principaux : les notes mélodiques, les séquences de notes, les accords, les paires d’accords et les contours mélodiques.

Chaque critère a ensuite été subdivisé en sous-catégories, ce qui a donné 149 indicateurs à analyser dans la collecte de données.

Le professeur Brown affirme que le modèle, qui est précis à 80 %, a conclu à une probabilité de 98 % que John Lennon ait écrit la chanson In My Life.

Musique

Bertrand Cantat porte plainte contre une militante féministe

BORDEAUX — Le chanteur français Bertrand Cantat a déposé plainte en juillet pour «dénonciation calomnieuse» contre une militante féministe qui l’avait mis en cause dans le suicide de son ex-femme, affaire dans laquelle il a été blanchi, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

Cette plainte contre la militante Yael Mellul de l’ex-leader de Noir Désir, condamné pour la mort en 2003 de sa compagne Marie Trintignant, a été déposée le 5 juillet auprès de la Division interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, selon le parquet de Bordeaux.

La veille, une plainte de l’association féministe Femme et libre, présidée par Yael Mellul, qui accusait le chanteur Bertrand Cantat d’avoir poussé au suicide par ses violences son ex-épouse Krisztina Rady, avait été classée sans suite par le parquet de Bordeaux, comme les trois autres enquêtes déjà menées dans cette affaire.

Marié en 1997, le couple s’était séparé peu après la naissance de leur fille, le chanteur ayant fait la connaissance de l’actrice Marie Trintignant. Ils ont eu deux enfants et n’ont jamais divorcé.

Krisztina Rady a été retrouvée pendue en janvier 2010 au domicile conjugal à Bordeaux. Le chanteur, libre depuis octobre 2007 après avoir purgé sa peine pour des coups mortels sur Marie Trintignant en 2003, avait été mis hors de cause dans ce suicide.

Début juin, le parquet de Bordeaux avait confirmé qu’une nouvelle enquête avait été ouverte sur le suicide de l’épouse du chanteur de 54 ans pour vérifier «des éléments» transmis par Yael Mellul, ancienne avocate du dernier compagnon de Krisztina Rady. Cette dernière avait indiqué avoir été entendue par la police le 23 mai et, à l’issue de cette audition, avoir porté plainte.

Elle avait déposé une plainte similaire en 2014, déjà classée sans suite.

«L’enquête sur les faits de dénonciation calomnieuse [...] est en cours de traitement», a précisé le parquet de Bordeaux.

Musique

De jeunes artistes revisitent Félix Leclerc

Trente ans après le décès de Félix Leclerc, un nouvel album hommage verra le jour à l’automne, a fait savoir mercredi la maison disques GSI Musique, qui chapeaute le projet.

Simon Leclerc se chargera des arrangements et de la réalisation des chansons rassemblées sous le titre Héritage et dont l’interprétation a été confiée à une brochette de jeunes artistes qui n’étaient pas encore nés lorsque le légendaire auteur-compositeur-interprète nous a quittés. 

Lou-Adriane Cassidy, Lydia Képinski, M-Mo, Sam Harvey, Éric Charland, Charles Landry, Pomme, Emerik St-Cyr (Mon doux saigneur), Matt Holubowski et Émile Bilodeau ont été choisis pour prêter leur voix aux pièces de Félix. 

Un quintette de cordes de l’Orchestre symphonique de Montréal sera aussi mis à contribution. L’album Héritage arrivera dans les bacs le 9 novembre. Le 30e anniversaire du décès de Félix Leclerc a été souligné mercredi.