Meg Ryan

Meg Ryan: d'actrice chérie à retraitée d'Hollywood

Meg Ryan a été la discrétion même ces dernières années.

Sa dernière apparition au grand écran remonte à 2016, dans le long métrage Ithaca, qu’elle a réalisé. Lors d’un entretien avec Gwyneth Paltrow pour l’événement In Goop Health, celle qui a connu la gloire au tournant des années 90 dans des films comme Quand Harry rencontre Sally et Nuits blanches à Seattle est revenue sur son statut de «petite chérie d’Amérique». «[Cette expression] ne sous-entend pas forcément que vous êtes intelligente, sexuelle ou compliquée, c’est une étiquette. Et que peut faire une étiquette à part deviner qui vous êtes? [...] la plupart du temps, c’était agréable», dit-elle. Ryan n’avait jamais rêvé faire ce métier, elle qui est devenue actrice pour boucler ses fins de mois alors qu’elle étudiait en journalisme. «Toute l’idée de devenir une personne célèbre... j’avais l’impression d’en être témoin, je ne sentais pas que j’en faisais partie et je crois que c’est une très bonne chose.» Elle aurait facilement pu s’enfler la tête.

...puis, bye Hollywood!

Meg Ryan a-t-elle tourné le dos à Hollywood? Elle admet qu’elle est devenue très réactive plutôt que proactive concernant sa carrière. «[...] je voulais retourner dans le monde et découvrir qui j’étais», explique-t-elle. Depuis 10 ans, elle se consacre à ses deux enfants : Jack Henry (26 ans), dont le père est son ex-mari Dennis Quaid, et Daisy True (13 ans), une petite Chinoise qu’elle a adoptée en 2006. Les transformations faciales de Meg Ryan ont souvent fait les manchettes. En 2008, l’actrice d’aujourd’hui 56 ans déclarait d’ailleurs à la presse : «Hollywood en a fini avec moi. [...]  Les femmes qui ont dépassé la quarantaine ont du mal à trouver de beaux rôles à Hollywood.» Côté cœur, la cinquantaine lui sied bien puisqu’elle est en couple avec le chanteur John Mellencamp depuis 2010.

*

QUI A DIT?

«Si Molière se réincarnait, il serait africain!»— Le comédien et humoriste Jamel Debbouze, fondateur du festival Marrakech du rire qui se tient au Maroc

*

DANS LE RÉTROVISEUR

Il y a 20 ans entrait en ondes à HBO une série qui allait devenir une œuvre-culte : Sex and the city (Sexe à New York). Jusqu’en 2004, des millions de téléspectateurs (10,6 millions pour l’épisode final, un record pour une chaîne payante à l’époque) ont suivi les tribulations de quatre New-Yorkaises dans la trentaine à la recherche de l’amour, histoire tirée en partie d’un livre de l’auteure Candace Bushnell. À travers leurs histoires de cœur rocambolesques, c’est surtout leur fort lien d’amitié qui nous les a rendues attachantes. #nostalgie #coupdevieux

*

EN CHIFFRES: 7

Shakira reprend la route après sept ans de pause durant lesquels elle a mis au monde deux enfants, dont le père est le joueur de soccer Gérard Piqué. Victime d’une hémorragie vocale en 2017, la Colombienne a cru ne plus jamais pouvoir chanter. «J’ai promis à Dieu que si je pouvais chanter de nouveau, je célèbrerais ma voix tous les soirs — et c’est ce que je fais.»

Sources : Paris Match, ET Canada, Eonline, People, US Weekly, Wikipédia, The Guardian