Marie-Mai et sa grand-mère maternelle, Jeannine Provençal
Marie-Mai et sa grand-mère maternelle, Jeannine Provençal

Marie-Mai ressort L’arbre géant pour aider les aînés isolés

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Marie-Mai a ressorti de ses cartons la chanson L’arbre géant, dans un premier temps destinée sa grand-mère.

À quelques jours de la fête des mères, Marie-Mai a décidé de «ressortir de sa boîte à souvenir» cette pièce composée il y a près de 10 ans pour souligner l’anniversaire de sa grand-mère maternelle, Jeannine Provençal.

Vue «la situation actuelle», l’auteure-compositrice-interprète a ressorti cette chanson, qu’elle dédie cette fois « à tous nos aînés, et tout particulièrement ceux souffrant d’isolement» à cause de la crise du coronavirus.

Tous les profits de la vente de cette chanson seront versés directement à l’organisme Les Petits Frères.

« À l’époque grand-maman, je voulais te rendre hommage en musique et en paroles. J’ai donc fouillé au fond de moi-même pour t’exprimer tout l’amour et le respect que j’ai pour toi. Tu as reçu cette chanson avec beaucoup d’émotions et nous avons pleuré, ensemble, serrées dans nos bras. Aujourd’hui, je réalise encore plus la signification et la portée de mes paroles», explique la chanteuse, dans un communiqué envoyé mardi.

«Avec tout ce que nous vivons, j’ai eu envie de partager ta chanson avec tous ces autres arbres géants, qui vivent cette période difficile loin de leur famille. Nos aînés sont nos racines, nos piliers, nos fondations et nous avons le devoir de les chérir, de les respecter et de les aimer toujours plus fort. Ils ont encore tant à nous offrir et nous avons encore tellement à leur donner », poursuit-elle.


« Nos aînés sont nos racines, nos piliers, nos fondations et nous avons le devoir de les chérir, de les respecter et de les aimer toujours plus fort. Ils ont encore tant à nous offrir et nous avons encore tellement à leur donner. »
Marie-Mai

Constitué de plus de 2 000 bénévoles de partout à travers le Québec, l’organisme Les Petits Frères oeuvre depuis près de 60 ans à contrer l’isolement des aînés de 75 ans et plus. 

On peut se procurer la chanson – et encourager Les Petits Frères – en cliquant ici (5$). Tous les profits engendrés par la chanson seront versés à l’organisme.

Vidéo hommage

Il y a quelques jours, Marie-Mai a invités ses fans à partager sur ses plateformes sociales des souvenirs personnels liés à leurs grands-parents, et ce, afin de contribuer à «partager un message d’empathie et de conscience collective à l’égard de nos aînés». 

Une vidéo a été concoctée à partir des vidéos et photos reçues au fil de cette initiative.

Cette compilation d’images recueillies vient renforcer l’«émouvant hommage à tous nos arbres géants» que constitue cette chanson aux yeux de Marie-Mai.