La mezzo-soprano tchèque Magdalena Kožená et Les Violons du Roy avaient présenté un concert à l’église Saint-Dominique, en 2006.

Magdalena Kožená ne chantera pas avec les Violons du Roy

Les retrouvailles entre Magdalena Kožená et les Violons du Roy, qui devaient avoir lieu la semaine prochaine, n’auront malheureusement pas lieu. La mezzo-soprano tchèque, retenue au chevet de sa mère, doit annuler sa venue à Québec et Montréal et sa participation à la tournée sud-américaine, prévue du 8 au 14 juin.

«C’est vraiment dommage, on se faisait une joie de retrouver Magdalena», souligne Laurent Patenaude, directeur de l’administration artistique des Violons du Roy. «Elle avait écrit à Bernard [Labadie] pendant sa maladie, elle se disait heureuse de pouvoir le retrouver en pleine forme. Elle m’a écrit un gentil mot, on sent que ce n’est pas de gaieté de coeur qu’elle doit se désister.»

Mireille Lebel, qui a souvent chanté avec les Violons, remplacera Mme Kožená pour les concerts du 4 juin au Palais Montcalm et du 6 juin à la salle Bourgie. «Par contre, on ne sait pas encore si on pourra aller en tournée. Les diffuseurs voulaient un nom un peu plus connu, on a fait des pieds et des mains, il y a peut-être une soprano de l’étranger, avec qui on n’a jamais travaillé, mais on doit attendre l’approbation du comité artistique à Mexico», indique M. Patenaude. Le concert prévu à Bogota a déjà été annulé, alors que celui de Sao Paulo pourrait être maintenu. «Mais je ne crois pas qu’on ira pour un seul concert», note-t-il. 

Il reste un mince espoir de réchapper la tournée, dont le sort devrait être fixé au plus tard mercredi.

Cette série de trois concerts était une occasion de percer un nouveau marché et de tisser des liens solides avec des diffuseurs. «On comptait beaucoup là-dessus. Ça faisait aussi travailler les musiciens. Évidemment, comme ça, en fin de saison, on n’aura pas l’occasion de se reprendre sur d’autres projets. Je crois que c’est une grande déception pour tout le monde», regrette M. Patenaude.


« Je crois qu’il n’y a pas un musicien des Violons du Roy, si on lui demandait de nommer ses concerts les plus marquants, qui ne nommerait pas un des concerts que nous avons fait avec Magdelena »
Laurent Patenaude, directeur de l’administration artistique des Violons du Roy

Mme Kozena a été associée à plusieurs grands moments de l’ensemble baroque, avec qui elle s’est produite dans sept pays depuis un premier concert au Festival de Lanaudière en 2000. Deux tournées européennes (en 2004 et en 2014) et une tournée nord-américaine (en 2006) avec elle ont permis aux Violons de faire leurs débuts dans plusieurs salles, dont le Carnegie Hall de New York, le Philharmonie de Berlin et le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, et dans plusieurs festivals. Le public de Québec a pu les entendre en mars 2006 à l’église Saint-Dominique.

«Je crois qu’il n’y a pas un musicien des Violons du Roy, si on lui demandait de nommer ses concerts les plus marquants, qui ne nommerait pas un des concerts que nous avons fait avec Magdelena», indique M. Patenaude.

La fin de la saison des Violons du Roy s’en trouve quelque peu chambardée. L’ensemble avait déjà dû annoncer il y a quelques jours que Bernard Labadie ne dirigera pas le concert du 30 juin au Domaine Forget, puisqu’il doit subir une opération mineure (sa santé n’est toutefois pas en péril, nous rassure-t-on). Nicolas Ellis dirigera donc les musiciens.