Lutte carnavalesque

Depuis que le collègue David Rémillard a fait un reportage sur la ligue de lutte professionnelle qui présente des matchs au centre Horizon (la NSPW, pour North Shore Pro Wrestling), dans Limoilou, je ne cesse de me promettre d’aller expérimenter la chose…

Dans les gradins, on s’entend, pas sur le ring. Ça tombe bien, il y a un match samedi qui s’annonce fort prometteur théâtralement parlant. La soirée a été baptisée le Freak Show, l’affiche emprunte à l’esthétique des spectacles de cirque ambulant qui misaient sur les curiosités et les monstruosités pour appâter les quidams et un Carnival Death Match rassemblera sur le ring Sinn Bodhi (spécialiste du genre à Las Vegas) et Markus Burke (le Warlock of Weird, rien de moins). 

Si vous n’êtes pas déjà conquis par cette aura carnavalesque — qui convient aux enfants, nous rassure-t-on — d’autres combats plus «classiques» sont aussi au menu. 

Samedi de 19h à 23h au 801, 4e Rue, Québec.  Billets: 15 $ ou 20 $ pour être VIP sur lepointdevente.com

***

En manque de vert?

Vos potentielles platebandes ont beau reposer sous deux mètres de neige, les signes annonciateurs du temps plus doux commencent déjà à se manifester. Comme, par exemple, la Fête des semences et de l’agriculture urbaine, dont la 9e mouture se tient à l’Université Laval cette fin de semaine. Vingt semenciers et trente exposants, comme Craque-bitume et les Urbainculteurs, seront là pour donner des idées, des trucs et des conseils pour créer des potagers en pot, des jardins de balcon, ou pour cultiver un petit coin de la cour. 

Il s'agira de la 9e mouture de la Fête des semences et de l'agriculture urbaine.

Testé pour vous: après un été à laisser timidement prospérer des fines herbes, j’ai osé planter des épinards grimpants, des fraises et des tomates cerises qui ont passablement augmenté mon indice de bonheur estival. En prime, des ateliers pour enfants et une projection du documentaire La ferme et son état, de Marc Séguin (qui sera sur place), font partie de la programmation.

Samedi et dimanche de 10h à 16h au pavillon Alphonse-Desjardins. Entrée gratuite.

***

Oiseaux d'hiver

Comme nous avons un vrai mordu des rapaces à la maison, le Cap-Tourmente est une destination incontournable pour les randonnées. On file en voiture jusqu’à Saint-Joachim et hop, on se remplit les poumons d’air frais tout en se promenant le nez en l’air pour ne rien manquer du passage des créatures ailées. 

Même si en hiver, c’est un peu plus tranquille, la Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente a pensé à des activités pour maintenir l’intérêt des enfants. Cette fin de semaine et la suivante, on peut tenter de relever leur Défi Grozoiseaux 100 % rigolo, où on apprend comment les oiseaux s’adaptent à l’hiver, tout en s’amusant. On peut aussi marcher sur les six kilomètres de sentiers aménagés, où un réseau de mangeoires augmente les probabilités de pouvoir observer des oiseaux. De quoi se reconnecter avec la nature et rendre toute la famille plus zen.

De 8h30 à 16h, 4 $ pour les adultes, gratuit pour les enfants. L’accès se fait par le 570, chemin du Cap Tourmente.

Cap-Tourmente