6000 enfants et adolescents devraient se rendre cette année au 51e Salon du livre de Rimouski.

Un record de jeunes attendus au Salon du livre de Rimouski

Le 51e Salon du livre de Rimouski, qui prendra l'affiche du 3 au 6 novembre au centre des congrès de l'endroit, accueillera un record de près de 6000 enfants et adolescents venant de centres de la petite enfance ainsi que d'écoles du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. L'an dernier, le plus vieux salon du livre du Québec, qui célébrait ses noces d'or, a accueilli un total d'environ 16 000 visiteurs, tous âges confondus.
Pour les organisateurs, c'est un précédent. Ces jeunes participeront à des ateliers qui seront animés par 25 auteurs. Le directeur général du Salon du livre de Rimouski, Robin Doucet, se souvient encore d'une époque pas si lointaine encore où il avait accueilli 3000 jeunes et qu'il avait le sentiment que c'était le maximum que l'événement pouvait recevoir.
Pour le directeur général du Salon du livre de Rimouski, Robin Doucet, le nombre de jeunes qui sont inscrits aux ateliers est du jamais-vu.
Auteurs d'ici à l'honneur
Cette année, le Salon veut mettre en valeur les auteurs d'ici. «C'est le reflet de notre société», soutient l'une des organisatrices, Sophie Bertrand. Sous la présidence d'honneur de l'auteur engagé et philosophe Normand Baillargeon, l'événement réunira un record de 118 stands. La maison d'édition à l'honneur sera La Morue verte des Îles-de-la-Madeleine. À trois semaines de cette grand-messe littéraire de l'Est-du-Québec, 225 auteurs sont inscrits.
Un élément a été ajouté à la structure de l'événement: la scène poétique. «Ce sont une quinzaine de poètes qui vont être appelés à réciter de courts extraits de leurs poèmes, explique M. Doucet. On va avoir trois poètes à l'heure qui ne dépasseront jamais 90 secondes.» L'activité est offerte en collaboration avec l'Association nationale des éditeurs de livres. L'organisme a créé un outil qui s'appelle «la chuchoteuse», qui permettra à un auteur de susurrer un poème à l'oreille d'un visiteur du Salon.
La série de conférences Modeler le futur reviendra pour une deuxième année consécutive. «Ces conférences proposent une réflexion sur l'avenir», explique la responsable des communications du Salon, Camille Crédeville.