Le club de lecture: vos suggestions estivales

Nous vous avons demandé vos suggestions de lectures d'été et vous avez répondu en grand nombre. Voici quelques-uns des titres recommandés pour agrémenter la belle saison. La suite la semaine prochaine.
La liste de mes envies de Grégoire Delacourt
J'éprouve un amour absolu pour ce roman écrit sans bavure. Grégoire Delacourt entraîne ses lecteurs dans une aventure cocasse aux rebords tranchants. Pour moi, ce roman est un chef-d'oeuvre. On peut retrouver cette histoire en adaptation cinématographique, au théâtre et dans les librairies. Courez vous en chercher une copie, c'est un conseil d'ami.  Jessica Paré, Québec
Vandal love ou perdus en Amérique de Deni Ellis Béchard
La famille Hervé, en Gaspésie, est le point de départ d'une saga sur la recherche du bonheur, de la liberté et de l'amour. Nous suivons d'abord Jude à travers le Canada et les États-Unis, puis leurs enfants errant en Amérique à la recherche de leurs racines. Maintenant, pour eux, la recherche de la liberté devient celle de leur culture et de leur identité. C'est un roman écrit à la manière d'une allégorie, d'une fresque familiale légendaire. L'errance de personnes à la recherche d'un sens à leur vie, de leur identité. Le style d'écriture ressemble à celui d'une épopée remplie d'images fortes et de réflexions profondes.  Carolle Gagné, Beauport
La vérité sur l'affaire Harry Québert de Joël Dicker
Se lit rapidement et je regrette de l'avoir fini!  Joanne Corneau, Québec
Les hémorroïdes de Napoléon et autres anecdotes qui ont fait l'histoire et Les couilles de Jeanne d'Arc et autres surprises de l'histoire de Phil Mason
Deux titres un peu farfelus surtout quand il est question d'histoire. L'auteur, Phil Mason, est un journaliste britannique qui en est passionné. Dans ces deux ouvrages, il se consacre à raconter des pans de l'histoire que nous ne sommes pas censés connaître. Il raconte comment de petits jeux du hasard, du destin ou du sort ont influencé son cours. Qu'il s'agisse d'hommes d'État, d'artistes, de la guerre, des sombres dessous de la politique, de vérités qui perturbent les idées reçues, tout y passe. Et si c'était la crise d'hémorroïdes de Napoléon qui l'empêcha de gagner la bataille de Waterloo ou encore si Christophe Colomb avait raté sa découverte du Nouveau Monde en 1492... Attendez-vous à remettre en question ce que vous pensiez savoir.  Marlène Gagnon, Québec
Bestiaire d'Éric Dupont
Un récit allégorique et autobiographique mettant en scène la famille québécoise. L'histoire courtise la fable. Le récit, basé sur des faits vécus, s'avère drôle malgré qu'il raconte l'histoire des enfants des premiers divorces et du vieux monde pollué par les Évangiles. Un peu satirique, mais véridique. J'ai adoré ce livre.  Anne-Sylvie Duquette, Saint-Boniface
Kathie et Jérémie de Guildor Michaud
Ce roman, que j'ai lu avec avidité, parle des personnes âgées ici au Québec, pour être plus précis, dans la ville de Québec. L'héroïne, Catherine Côté, est une octogénaire qui, à la suite du décès de son conjoint dans des circonstances exceptionnelles, est poursuivie par la justice dans le cadre du débat sur le droit de mourir dans la dignité. Confrontée à la dépression de sa grande fille, déboussolée par le naufrage amoureux et financier de son fils, Kathie est projetée dans une solitude étouffante. Heureusement qu'elle est mère d'un troisième enfant sur lequel elle peut compter et qu'elle a deux bonnes amies. Ce roman pose des questions troublantes pour les aînés et pour notre société. Lorsqu'on est vieux, a-t-on toujours le droit de décider où et comment on souhaite vivre, comment on souhaite mourir et être inhumé, etc.? Mais par delà ces considérations, ce roman est très bien écrit, plein de rebondissements qui tiennent le lecteur en haleine jusqu'à la toute fin. Et, ne nous méprenons pas. Ce n'est pas un roman sombre. L'amour y occupe une place prépondérante et il se conclut sur une note d'espérance. Étant moi-même une personne âgée, j'ai lu ce roman d'une seule traite. Je n'hésite pas à le recommander comme lecture estivale.  Marthe Paulin, Québec
Écoutez nos défaites de Laurent Gaudé
«La survivance des batailles est universelle. Aujourd'hui, des agents formés traquent tous les Ben Laden de ce monde, des férus d'archéologie essaient de protéger des vestiges d'antan... Hier, on parlait d'Hannibal, du négus éthiopien et j'en passe.» C'est ce parallèle que Laurent Gaudé essaie de faire entre tous ceux qui se sont battus pour une cause, quelle que soit l'époque. Ce n'est pas un roman aride puisqu'on peut y déceler une petite romance, mais il est somme toute un roman géo-philo-politique. Et cette réflexion d'actualité : «Peut-on revenir à une vie normale quand on a vécu pendant x années sur l'adrénaline?»  Françoise Perreault, Québec
Les quatre saisons de l'été de Grégoire Delacourt
Des personnages qui vivent des événements différents dans une même journée au même endroit. Et tout est dans tout. Merveilleusement bien écrit.  Madeleine L'Heureux, Québec
À venir
15 juillet: La suite de vos suggestions de lectures d'été
22 juillet: Jean Lemieux, Les clefs du silence (Québec Amérique)
29 juillet: Catherine Poulain, Le grand marin (Points)
Vos lectures d'été
Vous avez un livre à suggérer comme lecture d'été? Écrivez-nous à clubdelecture@gcmedias.ca en prenant bien soin d'écrire le nom du livre, de l'auteur, une courte appréciation, ainsi que votre nom et votre lieu de résidence. Nous publierons la suite de vos choix la semaine prochaine.