L'illustrateur britannique Quentin Blake

Des éditions originales aux nouvelles jaquettes illustrées aux enchères à Londres

LONDRES - Sotheby’s mettra aux enchères lundi des éditions originales de grands classiques de la littérature avec des jaquettes créées pour l’occasion par des illustrateurs contemporains renommés, dont Sir Quentin Blake.

Trente-trois lots seront mis en vente. Parmi eux, De l’autre côté du miroir, de Lewis Carroll, une édition originale américaine illustrée par Peter Blake, précurseur du pop art britannique, qui avait réalisé la pochette de l’album des Beatles Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band.

Parmi les autres artistes qui ont mis la main à la pâte, l’Allemand Axel Scheffler, qui a illustré de nombreux livres jeunesse, en particulier le best-seller Gruffalo, le caricaturiste britannique Gerald Scarfe, qui a travaillé 50 ans pour le Sunday Times, ou encore l’Américain Raymond Pettibon.

Chaque artiste a choisi un livre qui lui plaisait en particulier. On retrouve La Métamorphose de Kafka, L’Attrape-coeurs de J.D. Salinger ou encore Le Livre de la jungle de Rudyard Kipling.

Quentin Blake, illustrateur mondialement connu pour avoir mis en image, entre autres, les livres de Roald Dahl, s’est lui attaqué à une édition originale en anglais de Notre-Dame de Paris. Il a représenté le célèbre bossu Quasimodo, hirsute, observant Paris du sommet de la cathédrale et se balançant accroché à une énorme cloche.

Quentin Blake, qui est diplômé de littérature et lit en français, «connaissait bien» le roman de Victor Hugo, a-t-il confié à l’AFP. «C’est un livre fascinant, encore plus passionnant que je m’y attendais en fait, car [Victor] Hugo avait de très bonnes idées à propos du Moyen-Âge et de la modernité, et c’est vraiment ce dont parle le livre.»

Quentin Blake a également donné pour cette vente une aquarelle, réalisée pour The Tale of Kitty-In-Boots, une histoire de la Britannique Beatrix Potter, publiée l’an dernier pour la première fois, plus de cent ans après sa création.

Les bénéfices de la vente aux enchères seront reversés à la Maison de l’illustration, galerie londonienne dédiée à cet art, créée en juillet 2014 par Quentin Blake.

Ce lieu «est le seul endroit qui parle de l’illustration», a-t-il souligné auprès de l’AFP. «C’est vraiment important pour moi, car je trouve parfois que c’est un art qui est négligé».