Le Soleil
«Tout le monde nous dit qu’il y a urgence d’agir. Mais quand on regarde à quelle vitesse ça bouge, ici en particulier, c’est un peu désespérant», pense Christine Eddie.
«Tout le monde nous dit qu’il y a urgence d’agir. Mais quand on regarde à quelle vitesse ça bouge, ici en particulier, c’est un peu désespérant», pense Christine Eddie.

Christine Eddie: renchausser l'espoir

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
Christine Eddie n’apprécie guère les entrevues. Et comme il y a six ans qu’elle n’a pas publié de nouveau roman, l’exercice la rend doublement nerveuse en ce vendredi matin. Sur la table du café, l’autrice a déposé Un beau désastre. De sa douce voix, enrhumée, elle se livre néanmoins volontiers sur ce très joli récit initiatique choral. Il se penche sur le destin de M.-J., ado ténébreux et inquiet en ce sombre XXIe siècle, qui va trouver les interstices pour faire pénétrer la lumière dans son quartier…