Ashley Judd, Anabella Sciorra et Salma Hayek, toutes trois accusatrices d'Harvey Weinstein, ont fait une apparition sur scène lors d'un segment dédié à la diversité et aux victimes de harcèlement et de discrimination.

Les Oscars rendent hommage aux victimes

La 90e soirée des Oscars ne pouvait ignorer la prise de parole des derniers mois de toutes les victimes de discrimination et de harcèlement. Elle s’est largement déroulée, directement et indirectement, sous cet auspice. Côté récompenses, la logique a été largement respectée malgré quelques surprises, «La forme de l’eau» remportant quatre statuettes, dont celle du meilleur film et du meilleur réalisateur. «Blade Runner 2049» est reparti avec deux récompenses, dont celle de la direction photo remise à Roger Deakins.

Clin d’œil à l’effroyable gaffe de l’an dernier, Warren Beaty et Faye Dunaway était de retour sur scène pour annoncer l’Oscar du meilleur film, remis à La forme de l’eau de Guillermo del Toro. Une soirée qui, autrement, n’a pas brillé par son éclat, mais a, au moins, récompensé ceux qui le méritaient, à peu de choses près.

À commencer par Frances McDormand, qui remportait son deuxième Oscar, 21 ans après Fargo, pour son incroyable incarnation d’une mère éplorée dans Trois affiches tout près d’Ebbing, Missouri. Elle a livré la plus intense intervention de la cérémonie en demandant à toutes les femmes en nomination de se lever et de l’accompagner dans l’obtention de cette récompense. L’actrice a exhorté les producteurs à miser sur l’inclusion. 

Frances McDormand, livrant son poignant discours de remerciements, devant la grande Meryl Streep.

Gary Oldman, qui a rendu un touchant hommage à sa mère de 99 ans, est reparti comme prévu avec le titre du meilleur acteur pour son incroyable incarnation de Winston Churchill dans Les heures sombres. Le film de Joe Wright a aussi obtenu l’Oscar du maquillage.

Jimmy Kimmel, à la deuxième année à l’animation, a pris le taureau par les cornes dès le début. Comme prévu, l’humoriste a lancé des pointes ironiques à propos du scandale qui a suivi la chute d’Harvey Weinstein et le soutien subséquent au mouvement #MoiAussi ainsi que plusieurs allusions politiques contre la présidence Trump, dont une encourageant les Américains à joindre les victimes de la fusillade de Parkland à la marche vers Washington, le 24 mars.

Un segment dédié à la diversité, aux victimes de harcèlement et de discrimination a mis en évidence les changements en cours en permettant aux premiers concernés de témoigner: Ashley Judd, Anabella Sciorra et Salma Hayek, accusatrices de Weinstein, étaient sur scène. «Nous sommes ici et nous n’allons nulle part [ailleurs].»

L’Académie a pris note des reproches — justifiés — sur le manque de diversité à la cérémonie: plus d’Afro-Américains et de femmes pour présenter les catégories.

Kumail Nanjiani et Lupita Nyong’o ont d’ailleurs fait une des interventions les plus pertinentes, soulignant que comme immigrés ils ont rêvé de faire des films — une allusion directe aux «dreamers», ces jeunes sans-papiers qui sont arrivés aux États-Unis enfants et qui sont maintenant menacés d’expulsion. «Nous sommes avec vous!» 

Lupita Nyong’o et Kumail Nanjiani ont fait une des interventions les plus pertinentes, soulignant que comme immigrés ils ont rêvé de faire des films — une allusion directe aux «dreamers», ces jeunes sans-papiers qui sont arrivés aux États-Unis enfants et qui sont maintenant menacés d’expulsion.

Et que dire de la présence d’Eva Marie Saint, 64 ans après son trophée pour le solide Sur les quais d’Elia Kazan! Ou d’Eddie Vedder, le chanteur de Pearl Jam, qui interprète Room at the Top du regretté Tom Petty pour les disparus de l’année? Merveilleux.

À l’opposé, Gael Garcia Bernal qui chante Remember Me de Coco, meilleur film d’animation, fut particulièrement pénible. Un grand acteur, mais un très piètre «chanteur». Et que dire de la récompense à Kobe Bryant, par le passé été accusé d’abus sexuel, pour le meilleur court métrage en animation, Dear Basketball?

Alors que, un court moment plus tôt, l’Oscar du meilleur film en langue étrangère était allé à Une femme fantastique, un récit à propos d’une transsexuelle, jouée par Daniele Vega, devant les gros canons cannois The Square (Palme d’or) et Faute d’amour (Prix du jury)?

Comme prévu, le meilleur acteur de soutien est allé à Sam Rockwell, dont c’était la première nomination, pour son intense interprétation d’un policier obtus et raciste dans Trois affiches tout près d’Ebbing, Missouri. Il a remercié les autres nommés dans un discours senti. On appelle ça de la classe.

Même chose du côté féminin, alors qu’Allison Janney a obtenu la récompense pour sa performance remarquable dans le délirant Moi, Tonya.

James Ivory a obtenu son premier Oscar après quatre nominations pour l’adaptation du scénario d’Appelle-moi par ton nom alors que Jordan Peele a reçu celui du scénario original pour sa percutante satire sociale Get Out.

>> Cliquez ici pour voir la 90e soirée des Oscars en images

+

DEUX OSCARS POUR «BLADE RUNNER 2049»

Denis Villeneuve n’a pas obtenu personnellement de nominations à ces 90e Oscars, mais Blade Runner 2049 est reparti avec deux statuettes, pour les effets visuels et la direction photo. Cette dernière récompensait, enfin, le légendaire Roger Deakins à sa 14e nomination.

L’Anglais de 68 ans en était à sa troisième collaboration avec le réalisateur québécois, après Prisonniers et Sicario. Humble jusqu’au bout des doigts, il a tenu à souligner que ce trophée récompensait «un travail d’équipe». Un vrai gentleman.

Roger Deakins

Un peu plus tôt dans la soirée, l’Oscar des effets visuels a été décerné à John Nelson, Paul Lambert, Richard R. Hoover et Gerd Nefzer. Une récompense avec une saveur montréalaise puisque Framestore a participé à la conception du film. Il s’agit du troisième Oscar que le studio remporte, après celui obtenu pour Gravité d’Alfonso Cuarón en 2014 et À la croisée des mondes — La boussole d’or en 2008.

Le long métrage de science-fiction avait un adversaire de taille pour ce qui touchait l’environnement sonore: Dunkerque. Le puissant drame de guerre de Christopher Nolan a réussi le doublé, très mérité, avec les récompenses du mixage et du montage sonore. C’était une composante absolument incroyable du film.

La catégorie de la conception visuelle a aussi échappé à Blade Runner 2049. C’est La forme de l’eau qui a été récompensé.

+

LES NOMINATIONS ET LES GAGNANTS

> Meilleur film

GAGNANT: The Shape of Water

Call Me by Your Name

Darkest Hour

Dunkirk

Get Out

Lady Bird

Phantom Thread

The Post

Three Billboards outside Ebbing, Missouri

> Meilleur acteur dans un premier rôle

GAGNANT: Gary Oldman (Darkest Hour)

Timothée Chalamet (Call Me By Your Name)

Daniel Day-Lewis (Phantom Thread)

Daniel Kaluuya (Get Out)

Denzel Washington (Roman J. Israel, Esq)

> Meilleur acteur dans un rôle de soutien

GAGNANT: Sam Rockwell (Three Billboards outside Ebbing, Missouri)

Willem Dafoe (The Florida Project)

Woody Harrelson (Three Billboards outside Ebbing, Missouri)

Richard Jenkins (The Shape of Water)

Christopher Plummer (All the Money in the World)

> Meilleure actrice dans un premier rôle

GAGNANTE: Frances McDormand (Three Billboards outside Ebbing, Missouri)

Sally Hawkins (The Shape of Water)

Margot Robbie (I, Tonya)

Saoirse Ronan (Lady Bird)

Meryl Streep (The Post)

> Meilleure actrice dans un rôle de soutien

GAGNANTE: Allison Janney (I, Tonya)

Mary J. Blidge (Mudbound)

Lesley Manville (Phantom Thread)

Laurie Metcalf (Lady Bird)

Octavia Spencer (The Shape of Water)

> Meilleur réalisateur

GAGNANT: Guillermo del Toro (The Shape of Water)

Christopher Nolan (Dunkirk)

Jordan Peele (Get Out)

Greta Gerwig (Lady Bird)

Paul Thomas Anderson (Phantom Thread)

> Meilleur film en langue étrangère

GAGNANT: A Fantastic Woman

The Insult

Loveless

On Body and Soul

The Square

> Meilleur film d'animation

GAGNANT: Coco

The Boss Baby

The Breadwinner

Ferdinand

Loving Vincent

> Meilleur film documentaire

GAGNANT: Icarus

Abacus: Small Enough to Jail

Faces Places

Last Men in Aleppo

Strong Island

> Meilleure musique de film

GAGNANT: The Shape of Water (Alexandre Desplat)

Dunkirk (Hans Zimmer)

Phantom Thread (Jonny Greenwood)

Star Wars: The Last Jedi (John Williams)

Three Billboards outside Ebbing, Missouri (Carter Burwell)

> Meilleure chanson originale

GAGNANTE: Remember Me (Coco)

Mighty River (Mudbound)

Mystery of Love (Call Me by Your Name)

Stand Up For Something (Marshall)

This Is Me (The Greatest Showman)

> Meilleur scénario original

GAGNANT: Get Out

The Big Sick

Lady Bird

The Shape of Water

Three Billboards outside Ebbing, Missouri

> Meilleur scénario adapté

GAGNANT: Call Me By Your Name

The Disaster Artist

Logan

Molly's Game

Mudbound

> Meilleure direction photo

GAGNANT: Blade Runner 2049

Darkest Hour

Dunkirk

Mudbound

The Shape of Water

> Meilleurs effets visuels

GAGNANT: Blade Runner 2049

Guardians of the Galaxy Vol. 2

Kong: Skull Island

Star Wars: The Last Jedi

War for the Planet of the Apes

> Meilleurs conception visuelle

GAGNANT: The Shape of Water

Beauty and the Beast

Blade Runner 2049

Darkest Hour

Dunkirk

> Meilleurs costumes

GAGNANT: Darkest Hour

Beauty and the Beast

Phantom Thread

The Shape of Water

Victoria & Abdul

> Meilleurs maquillages et coiffures

GAGNANT: Darkest Hour

Victoria & Adbul

Wonder

> Meilleur montage

GAGNANT: Dunkirk

Baby Driver

I, Tonya

The Shape of Water

Three Billboards outside Ebbing, Missouri

> Meilleur montage sonore

GAGNANT: Dunkirk

Baby Driver

Blade Runner 2049

The Shape of Water

Star Wars: The Last Jedi

> Meilleur mixage sonore

GAGNANT: Dunkirk

Baby Driver

Blade Runner 2049

The Shape of Water

Star Wars: The Last Jedi

> Meilleur court métrage d'animation

GAGNANT: Dear Basketball

Garden Party

Lou

Negative Space

Revolting Rhymes

> Meilleur court métrage de fiction

GAGNANT: The Silent Child

DeKalb Elementary

The Eleven O'Clock

My Nephew Emmett

Watu Wote/All of Us

> Meilleur court métrage documentaire

GAGNANT: Heaven Is a Traffic Jam on the 405

Edith+Eddie

Heroin(e)

Knife Skills

Traffic Stop