Les mensonges de Louis-José Houde, le chef-d’œuvre de Spielberg

La citation de la semaine

« La caboche bat toujours les tout croches »
François les lunettes à Zac dans «La course des tuques» de Benoit Godbout

Premières images

Chaque été (ou presque) nous ramène une comédie d’Émile Gaudreault avec de grosses pointures. 2019 ne fera pas exception avec Menteur, qui met en vedette Louis-José Houde dans la peau d’un menteur compulsif qui se voit lancer un ultimatum par son entourage: dire la vérité. Un mensonge de trop déclenche une catastrophe: toutes ses faussetés deviennent réelles — il ne faudrait pas que ça arrive à un certain président. Il devra chercher l’aide de son frère jumeau (Antoine Bertrand, un contraste à la Jumeaux avec DeVito et Schwarzenegger). Gros succès assuré. Sortie prévue: 10 juillet.

Retour en arrière

Quelques jours avant le 25e anniversaire de sa sortie officielle (15 décembre), La liste de Schindler reprend vendredi l’affiche au cinéma (y compris au Québec!!!). Le chef-d’œuvre de Steven Spielberg est un parfait dosage d’humanisme et de l’horreur abjecte des atrocités nazies. Le drame historique s’attarde à comment l’industriel allemand Oskar Schindler (Liam Neeson) passe de l’indifférence à la compassion et sauve 1200 Juifs promis à la mort dans les camps de concentration. Le symbole de cet éveil est incarné dans ce film en noir et blanc par l’apparition d’une petite fille en rouge (vidéo) lors du massacre du ghetto de Cracovie. Le grand Ben Kingsley interprétait Itzhak Stern, son comptable juif, et Ralph Fiennes jouait Amon Goeth, un SS sadique. À voir et à revoir.

Gros plan

Parlant de chefs-d’œuvre, l’organisme qui décerne officiellement ce titre au Québec fête, lui, ses 50 ans ( Le Soleil a son propre système de cotes, décernées par ses critiques). Quand vous cherchez dans des guides horaires ou à la télévision, ce sont les artisans de Mediafilm qui attribuent les notes. Les échelons, au nombre inhabituel de sept, en hommage au 7e art, vont de 7 (minable) à 1 (chef-d’œuvre). L’organisme sans but lucratif attend 25 ans afin de faire passer les longs métrages de la cote 2 (remarquable) à 1. On saura plus tard en décembre les films de 1988 qui atteindront ce statut. S’il y en a. La dernière œuvre de Bergman, le magnifique Fanny et Alexandre (1982), fait partie des 153 à avoir atteint ce statut au fil des ans. 

En tournage

C’est toujours avec beaucoup de bonheur qu’on apprend que Wes Anderson réalise. Le réalisateur du superbe L’île aux chiens (2018) est actuellement à Angoulême, en France, pour le tournage de French Dispatch. Aucune information n’a circulé sur le scénario, mais on a appris cette semaine que Léa Seydoux et Mathieu Amalric se joignaient à une distribution qui comprendrait Bill Murray, Frances McDormand, Tilda Swinton, Benicio del Toro et Timothée Chalamet. Rien de moins. Par contre, Brad Pitt ne sera pas de l’aventure. On peut toujours se consoler avec ce petit film qu’ils ont tourné ensemble, clairement inspiré par Jacques Tati (Les vacances de M. Hulot).