Créée en 2003, Aristophil proposait à des épargnants de devenir propriétaires de manuscrits, que la société pouvait ensuite racheter au bout de cinq ans à un prix majoré de 40%. Celui des 120 journées de Sodome du Marquis de Sade faisait partie du lot.
Créée en 2003, Aristophil proposait à des épargnants de devenir propriétaires de manuscrits, que la société pouvait ensuite racheter au bout de cinq ans à un prix majoré de 40%. Celui des 120 journées de Sodome du Marquis de Sade faisait partie du lot.

Les manuscrits de Sade trésors nationaux

AFP
PARIS — Les manuscrits des «120 journées de Sodome» et les manifestes du surréalisme resteront en France : ces pièces phare de la vente aux enchères prévue mercredi du fonds Aristophil, au cœur d’une vaste escroquerie aux dépens de petits épargnants, ont été classées trésors nationaux.