Johnny Clegg
Johnny Clegg

Les disparus de 2019: musique

Tout comme en 2018, 2019 a été marquée par la perte de plusieurs grands noms de la colonie artistique. Voici quelques-uns de ceux à qui nous avons dit au revoir au cours des derniers mois, mais qui resteront bien vivants à travers leurs œuvres.

Johnny Clegg (66 ans, 16 juillet)

Celui qu’on avait surnommé le «zoulou blanc» a bâti sa carrière sur la lutte à l’apartheid, en Afrique du Sud, en mariant les rythmes traditionnels autochtones aux sonorités occidentales. L’artiste aux cinq millions d’albums vendus a connu son apogée dans les années 90 avec son succès planétaire Asimbonanga, composé en hommage à Nelson Mandela. Clegg était venu à quatre reprises au Festival d’été, sa dernière présence remontant à 2007.

+

Vic Vogel

+

Vic Vogel (84 ans, 16 septembre)

L’une des figures marquantes du jazz canadien, Vogel laisse un répertoire de plus de 2000 pièces, arrangements et compositions. Figure incontournable du Festival international de jazz de Montréal, le pianiste d’origine austro-hongroise a accompagné les plus grands : Dizzie Gillepsie, Eartha Kitt, Céline Dion… On estime qu’il a donné quelque 10 000 prestations à travers le monde.

+

Michel Legrand

+

Michel Legrand (86 ans, 26 janvier)

Les Parapluies de Cherbourg, Les demoiselles de Rochefort, Un été 42, Les uns et les autres, autant de films dont la musique a traversé les époques. Le prolifique compositeur français a signé quelque 200 trames sonores pour le cinéma et la télé. Son travail a été récompensé de trois Oscars (dont un pour Les moulins de mon coeur, en 1968, du film L’affaire Thomas Crown). Il devait offrir un spectacle en juin dernier, au Grand Théâtre, mais le destin en aura décidé autrement.

+

Joao Gilberto

+

Joao Gilberto (88 ans, 6 juillet)
Avec sa voix suave, le dernier des pères de la bossa nova a donné à la musique brésilienne ses lettres de noblesse. Cet autodidacte de la guitare a connu la consécration en 1963 avec le succès The Girl from Ipanema, considéré comme la deuxième chanson la plus reprise au monde, interprétée notamment par Frank Sinatra et Ella Fitzgerald.

+

Monique Leyrac

+

Monique Leyrac (91 ans, 15 décembre)

L’une des plus belles voix du Québec, Monique Leyrac, née Tremblay, a connu une prolifique carrière sur la scène internationale, principalement en France. Au gré d’une quinzaine d’albums, elle a porté les paroles et la musique de Gilles Vigneault et de Claude Léveillée. Parmi ses faits d’armes, mentionnons un passage au Ed Sullivan Show en 1969.

+

Simon Streatfeild

+

Simon Streatfeild (7 décembre, 90 ans)

Directeur musical de l’Orchestre symphonique de Québec de 1983 à 1991, le chef britannique est présenté par l’organisation comme un grand défenseur des droits des musiciens et un vrai gentleman. Il a été Premier altiste à l’Orchestre du Sadler’s Wells Theatre et à l’Orchestre symphonique de Londres et a dirigé de l’Orchestre symphonique de l’Académie norvégienne de musique à Oslo pendant dix ans. Il a dirigé l’OSQ pour la dernière fois en 2010.

+

Joseph Rouleau

+

Joseph Rouleau (12 juillet, 90 ans)
La basse québécoise a mené une carrière internationale remarquable qui l’aura conduite notamment au Royal Opera House du Covent Garden de Londres, où elle a participé durant 30 ans à plus de 40 productions. M. Rouleau a chanté aux côtés de Luciano Pavarotti, Placido Domingo et Maria Callas. Il a aussi a agi pendant 25 ans comme président des Jeunesses musicales du Canada, en plus d’être à la source de la création de l’Opéra de Montréal en 1980.

+

Jessye Norman

+

Jessye Norman (30 septembre, 74 ans)

La légendaire soprano américaine a grandi en Georgie. Elle a été engagée à 23 ans par le Deutsche Oper de Berlin et a mené une carrière lyrique enviable dans les grandes maisons d’opéra européennes. Elle naviguait avec autant d’aisance dans le répertoire lyrique que jazz et a reçu un Grammys honorant l’ensemble de sa carrière en 2006. Les mélomanes de Québec ont pu l’entendre lors de ses passages au Club musical et en 2012, pendant festivités soulignant l’arrivée de Fabien Gabel à la direction musicale de l’OSQ.

Sans oublier...

  • Darryl Dragon (chanteur musicien américain, Captain & Tennille) 76 ans, 2 janvier
  • Marcel Azzola (accordéonniste français) 91 ans, 21 janvier
  • James Ingram (chanteur américain R&B) 66 ans, 29 janvier
  • Mario Chenart (auteur-compositeur-interprète québécois) 57 ans, 16 février
  • Nicole Martin (chanteuse québécoise) 69 ans, 17 février
  • Peter Tork (musicien acteur américain, The Monkees) 77 ans, 21 février
  • Mark Hollis (chanteur musicien anglais, Talk Talk) 64 ans, 25 février
  • Keith Flint (chanteur musicien anglais, The Prodigy) 49 ans, 4 mars
  • Jacques Loussier (pianiste québécois), 84 ans, 5 mars
  • Hal Blaine (musicien batteur américain) 90 ans, 11 mars
  • Dick Dale (guitariste surf américain) 81 ans, 16 mars
  • Scott Walker (chanteur compositeur américain, The Walker Brothers) 76 ans, 22 mars
  • Michel Lamothe (musicien québécois, Offenbach) 71 ans, 25 mars
  • Dick Rivers (chanteur français) 73 ans, 24 avril
  • Beth Carvalho (chanteuse brésilienne) 72 ans, 30 avril
  • Nilda Fernandez (chanteur musicien franco-espagnol) 61 ans, 19 mai
  • Marc Ogeret (chanteur français) 86 ans, 4 juin
  • Dr. John (chanteur et musicien américain) 77 ans, 6 juin
  • Nancy Holloway (chanteuse américaine, jazz et soul) 86 ans, 28 août
  • Eddie Money (chanteur rock américain) 70 ans, 13 septembre
  • Ric Ocasek (chanteur musicien américain, The Cars) 76 ans, 15 septembre
  • Marie Laforêt (chanteuse française) 80 ans, 2 novembre
  • Donald Hince (guitariste québécois, Corbeau) 63 ans, 9 novembre
  • Mariss Jansons (chef d’orchestre letton), 76 ans, 30 novembre
  • Alain Barrière (chanteur français), 84 ans, 18 décembre