Les coups de cœur d'Olivier Bossé

Lamomali

Énergie, rythme et émotion se trémoussent au son des bals de Bamako. Le chanteur français -M- propose un voyage jouissif au Mali, mariant à merveille sa guitare et son groove à de multiples talents musicaux africains, dont la voix de Fatoumata Diawara et la kora de Sidiki Diabaté. Ça sonne et ça saute! Avec encore plus d’ampleur sur scène, spectacle qu’aurait avantage à programmer le Festival d’été de Québec pour 2018. De la vraie bombe pour faire exploser les Plaines. «Honni soit qui mal y pense / Qu’importe la couleur de ta peau / Béni soit qui au Mali danse / Au son des bals de Bamako», chante Matthieu Chedid, de son vrai nom. Grande œuvre de musique populaire qui réunit les solitudes mondiales autour du plaisir de chanter et de danser. L’humanité en a besoin.

***

Ciné-Cadeau

Encore cette année, Télé-Québec présente un feu roulant pour petits et grands durant les Fêtes. Plongez dans la nostalgie avec une doudou et une tasse chaude. Les Lucky Luke, Astérix, Tintin et autres héros de notre enfance débarquent sur le tapis du salon, comme dans le temps. Les mêmes bons films qu’à l’époque de Radio-Québec, avec en plus des grands bonheurs animés plus récents comme Un Monstre à Paris. Vendredi à 9h, si vous ne faites pas trop la grasse matinée et n’avez pas à vous rendre au bureau, ne ratez surtout pas le classique Astérix et Cléopâtre, avec son lion et le goûteur. Sans oublier les films «en vrai», pour ceux moins fervents des petits bonshommes, et les spéciaux de fin d’année des émissions régulières. Moments à partager jusqu’au 7 janvier.

***

25 ans d’émotions

Inspirés de la série 30 for 30 que la chaîne sportive américaine ESPN produit depuis 2009 pour son 30e anniversaire, les 25 ans d’émotions de RDS nous servent une panoplie de documentaires plus intéressants les uns que les autres sur les personnalités et événements sportifs qui ont marqué le sport québécois. De l’épopée du mini-putt à la dernière Coupe Stanley du Canadien en passant par la Machine, le kickboxeur Jean-Yves «Iceman» Thériault ou encore Tim Raines, comme petit échantillon. Sous une forme documentaire toute simple, classique, les intervenants ayant gravé leur nom d’une manière ou d’une autre dans l’histoire du Québec au-delà du sport se livrent avec candeur et vérité à la caméra. Encore en ondes, horaire variable.

***

Tu m’aimes-tu?

Un vieux disque. Mais surtout un grand disque de Richard Desjardins, même 27 ans après sa parution. Bien sûr la chanson titre, qui se classe au rang des meilleures pièces du répertoire québécois, et les succès Le Bon Gars, ...Et j’ai couché dans mon char et Quand j’aime une fois j’aime pour toujours, mais aussi des trésors encore trop méconnus comme la bouleversante Va-t’en pas et l’épopée sibérienne de Nataq. Un album passé à l’histoire, mais dont aucun producteur ni distributeur ne voulait à l’origine, rappelons-le. Fort de cette voix nasillarde si unique, le poète s’accompagne ici en toute simplicité au piano ou à la guitare. À ta blonde qui t’a un jour fait découvrir Desjardins, tu ne peux aujourd’hui que répondre : je t’aime-je.