Les coups de cœur de Jean-Sébastien Massicotte

«Ray Donovan»

Il a fallu un peu de temps avant d’embarquer dans la série télé Ray Donovan, mais une fois fait, j’attendais avec impatience chaque épisode diffusé notamment sur la chaîne Investigation. Incarné par le convaincant Liev Schreiber, Ray Donovan est l’homme à appeler quand les riches et célèbres sont dans le trouble. Un — vrai — squelette dans le placard? Des scènes compromettantes captées par une Webcam? Des preuves à faire disparaître? Il suffit de payer le juste prix pour que le dur à cuire toujours tiré à quatre épingles débarque en sauveur. 

Le personnage de Ray Donovan

Là où ça devient encore plus intéressant, c’est quand les histoires tordues de ses clients se mélangent et que Ray doit user d’imagination pour trouver rapidement des solutions, quitte à utiliser la manière forte et s’éloigner de la loi. Ajoutez une famille élargie qui a elle-même ses problèmes, à commencer par les frasques du paternel et gangster maladroit Mickey Donovan (sublime Jon Voight), et la table est mise pour une distrayante évasion dans l’univers du crime et du cash.

***

Jerry Rig Everything

Comme pour bien des découvertes sur le Web, j’ai abouti sur la chaîne YouTube de Zack Nelson pendant une séance de magasinage en ligne. À la recherche d’infos en vue de l’achat de mon prochain cellulaire, je suis tombé sur cette vidéo où celui qui est connu comme «Jerry Rig Everything» testait le prochain iPhone. Il lui faisait passer les pires atrocités.

Jerry Rig Everything

Méthodique, Nelson teste la durabilité et la qualité de confection des téléphones mobiles et autres appareils électroniques. À l’aide de son habituel couteau de précision X-Acto, il s’attaque aux appareils pour mieux les détruire et en découvrir les failles. Geeks sensibles s’abstenir! Écrans de verre grattés avec des pics, passage à la chaleur des écrans, pliages de téléphones… un appareil jugé «durable» par Zack Nelson l’est assurément! Si vous arrivez à passer par dessus les scènes de torture, vous pourrez apprécier l’humour pince-sans-rire de l’Américain, suivi sur YouTube par près de deux millions d’abonnés. Info: jerryrigeverything.com

***

Dave Matthews Band

Je ne suis pas un grand amateur de grands concerts musicaux, mais quand j’ai su que le Dave Matthews Band s’amenait au Festival d’été le 15 juillet, je croyais rêver. Rien de moins! Après avoir pensé à faire un voyage pour aller à la rencontre du Sud-Africain d’origine et sa bande, voilà qu’ils débarquent à Québec!

Dave Matthews

Groupe folk-rock constamment en tournée, DMB devrait nous transporter dans un voyage musical extraordinaire. Car malgré le succès des albums studio, comme le populaire Crash, sorti en 1996, il y a une dimension supplémentaire à la musique et aux textes de Dave Matthews qui frappe dans la spontanéité des albums live. L’un de mes préférés? Live at Red Rocks, sorti en 1997. Alors quand le son de la guitare acoustique du talentueux Dave Matthews résonnera enfin sur les Plaines, en vrai, pour le concert de clôture du FEQ, ce sera assurément un grand moment.

***

Marche ou crève

Roman publié en 1979, je ne me souviens même plus comment Marche ou crève a abouti entre mes mains. Amené durant un long voyage de kayak il y a plusieurs années, je l’ai littéralement dévoré sous la tente. La fiction de Stephen King, écrite sous le pseudonyme de Richard Bachman, raconte ce jeu barbare où 100 jeunes volontaires de moins de 18 ans doivent simplement marcher en groupe, sans arrêt ni retard. À l’enjeu, une relative célébrité et une grosse somme d’argent. Le gagnant sera celui qui restera seul sur la route à la fin. Pour les autres, après trois avertissements, c’est l’exécution sommaire. Encadré par des militaires dans ce «jeu» annuel qu’est la Longue Marche, le jeune Ray Garraty, 16 ans, nous fait vivre ce voyage funeste au rythme essoufflant. Fidèle aux aventures de Stephen King, le récit se met en place dans le Maine, les marcheurs prenant le départ à la frontière du Canada. Jusqu’où iront-ils? Qui sera le dernier dans la course? Vous le saurez bien assez vite une fois les yeux posés dans le bouquin… 

Marche ou crève, de Stephen King