Les coups de coeur d'Olivier Bossé

Défier la magie
Luc Langevin
Presque 10 ans déjà qu'on voit sa bouille de jeune premier à la télé. Et je ne me tanne pas! Parce que chaque fois, Luc Langevin réussit à me faire retomber en enfance, ébahi devant tant de tours de magie, du plus élémentaire truc de cartes à la plus complexe illusion d'évasion. Ici en trio avec ses collègues magiciens Mathieu Bich et Stéphane Bourgoin sur ARTV, ils varient les styles et les techniques pour toujours aboutir à l'incompréhensible beauté de la petite ou grande magie réussie. C'est aussi un plaisir renouvelé partagé en famille, où tout le monde a son idée sur le comment du pourquoi. Moi qui me souviens d'avoir regardé les grands spéciaux télé de David Copperfield avec mes parents dans les 1980, il y a aussi un peu de ça.
***
Boucar disait : pour une raison X ou Y 
J'apprécie beaucoup son émission de radio La nature selon Boucar, à Radio-Canada. Le livre est la progéniture du spectacle Pour une raison X ou Y, dans la même lignée, mais écrire s'avérait en réalité le projet-mère de toute l'affaire pour Diouf. Il métisse le biologiste de profession qu'il est avec l'humoriste de passion qu'il est devenu, le Sénégalais de naissance avec le Québécois d'adoption qui se côtoient en lui. L'amour et la reproduction servent ici de prétexte très large pour jaser de la vie dans tout ce qu'elle a de banal et d'extraordinaire à la fois, toujours avec cette verve unique qu'on lui connaît. À lire pour les jeunes comme les vieux, ne serait-ce que pour la sensibilité du quotidien qu'il y met.
***
Love suprême
Koriass
 
Je ne suis pas amateur de rap. Ou de hip-hop, selon votre génération. Mais Koriass surpasse les lieux communs du style sans toutefois les renier. Avec Rough Sound aux rythmes et le comédien Gilbert Sicotte (!) aux intermèdes, il navigue sur cet album entre l'amour de soi et l'amour du public, étale les déchirements entre création, ambition et prétention. Des bombes telles Blacklights et Zombies cachent d'autres bijoux comme Pardon où, avec le rappeur invité Loud, il mitraille les mots avec une grande précision sans abdiquer sur la vitesse et le flow. Et quand je croise Emmanuel Dubois le père de famille, à la sortie d'une école primaire de Limoilou, je me dis que malgré (ou grâce à) son alter ego infatué Korey Hart, il y a peut-être moyen d'avoir du succès tout en restant un artiste intègre.
***
Les pourquoi de Théophile
La littérature jeunesse, c'est comme celle pour adulte. Il y a de l'excellent, alors pourquoi lire le reste? Émilie Rivard est une auteure de Québec. Ici, un échantillon de son travail avec la drôle de série des incessants «pourquoi?» lancés par le petit Théophile à son papa. Débordantes d'imagination avec tout ce qu'il faut d'effronterie pour faire rire autant le lecteur débutant que le parent, ces histoires de 30 pages vous donnent enfin les réponses aux grands mystères de la vie comme les pieds qui puent, l'irrépressible besoin des chiens de pisser sur les poteaux et la grande disparition des biscuits durant la nuit. Le sens de l'humour de Rivard n'a ici d'égal que le trait de crayon de sa moitié à dessiner, l'illustratrice Mika.