Les coups de coeur de Kathleen Lavoie

   
Big Little Lies
Reese Witherspoon et Nicole Kidman dans <em>Big Little Lies</em>
Difficile de ne pas craquer pour la télésérie de HBO Big Little Lies, une adaptation du roman de Liane Moriarty du même nom, coproduite par sa vedette Reese Witherspoon et réalisée par le Québécois Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club). Il s'agit donc de retrouvailles pour le tandem du film Wild, mais dans un tout autre univers.
Dans cette comédie noire de sept épisodes, l'intrigue tourne autour de trois mères d'écoliers, jouées par Witherspoon, Nicole Kidman et Shailene Woodley, dont les existences sur la côte californienne semblent en apparence parfaites, mais qui se retrouvent mêlées à une histoire de meurtre inexpliquée. Secrets, tromperies et rivalités sont au coeur de cette série captivante, dont le scénario est signé par David E. Kelley (Ally McBeal). Disponible sur iTunes et bientôt en français à Super Écran.
L'art dans la rue à Chicago
La statue<i> Sans titre</i>, de Picasso, érigée à Chicago.
L'escapade pascale du collègue Normand Provencher à Chicago m'a rappelé avec quel plaisir j'avais découvert l'art public de cette ville, lors de vacances dans la ville des vents, il y a quelques années. Munie d'une carte, c'est avec avidité que j'avais parcouru ses rues à la recherche du Sans titre de Picasso, une imposante statue de 50 pieds de haut, et lui faisant face, du The Sun The Moon and One Star de Miro. Ailleurs, c'est la magnifique mosaïque les Quatre Saisons de Chagall, qui m'avait éblouie, sans parler des célèbres Flamingo, d'Alexander Calder, et Bean, d'Anish Kapoor, devenues de véritables icônes de Chicago. Un fascinant musée en plein air qu'on peut visiter gratuitement, pour peu qu'on se rende dans la ville de l'Illinois.
Roadies
Carla Gugino et Luke Wilson dans <em>Roadies</em>
Série de Showtime morte-née, Roadies n'aura vécue que pendant 10 épisodes à l'été 2016, mais elle se sera gagné de nombreux fidèles par son intrusion dans l'univers méconnu des techniciens de scène. Projecteur dirigé sur les artistes de l'ombre, la comédie dramatique s'inscrivait dans la continuité du film autobiographique de son créateur Cameron Crowe, Almost Famous, avec sa succession d'intrigues de coulisses.
On ne connaîtra malheureusement jamais les destinées du directeur de tournée Bill Hanson (Luke Wilson), de la gérante de la production Shelli Anderson (Carla Gugino), ou encore de l'improbable couple formé de la technicienne Kelly Ann Mason (Imogen Poots) et de l'hilarant comptable Reg (Rafe Spall). Mérite néanmoins d'être vu, ne serait-ce que pour son excellente trame sonore. Disponible sur iTunes.
Jason Mraz
Jason Mraz
L'annonce de la venue de l'auteur-compositeur américain Jason Mraz à Québec le 15 mai m'a donné envie de me replonger dans sa discographie. Oeuvrant depuis déjà une bonne quinzaine d'années sur la scène internationale, le Californien d'adoption s'est fait remarquer grâce à une pop acoustique s'accordant parfaitement aux premiers accents du printemps, avec ses mélodies et ses rythmes accrocheurs.
Qui n'a jamais fredonné The Remedy (I Won't Worry), le volume à fond, en roulant sur l'autoroute? Mais Jason Mraz, ce n'est pas que ça. C'est aussi de charmantes ballades, qui ont grimpé jusqu'aux sommets des palmarès radio, notamment I Won't Give Up et I'm Yours, capables de faire fondre les coeurs les plus sensibles. Sa visite, dans l'enceinte chaleureuse du Capitole, saura assurément séduire.