Les coups de coeur de Josée Guimond

The Handmaid's Tale
Amateurs de séries de qualité, garrochez-vous sur The Handmaid's Tale (La servante écarlate), tirée du roman dystopique de la Canadienne Margaret Atwood. Dans la république de Gilead (sorte d'ex-États-Unis) dirigée par des fanatiques religieux, il ne fait pas bon être une femme: elles sont potiches (au service de leur mari, le «Commandant»...), bonniches, ou «servantes écarlates» (une belle expression pour dire «esclaves sexuelles»), pour assurer une descendance à une société où la majorité des gens sont infertiles. Elisabeth Moss est tout simplement éblouissante dans le rôle de la servante écarlate Offred. En français, ce sera sur Illico cet automne. Une deuxième saison est promise en 2018 sur Bravo. À voir absolument.
***
Les gardiens de la galaxie, vol. 2
Je l'avoue, j'adore les superhéros. Ceci expliquant cela, j'aime évidemment beaucoup la plupart des films les mettant en vedette. Et pour moi, la formule parfaite est celle des Gardiens de la galaxie, qui contient a) lesdits superhéros, b) de l'humour, et c) de la musique! On a droit cet été au très réussi Volume 2 des aventures de cette hétéroclite bande de «sauveurs», qui comprend entre autre un demi-humain (Chris Pratt) et ses bienheureuses cassettes de musique des années 70 et 80, un raton-laveur mutant et colérique (voix originale de Bradley Cooper), et... un arbre extra-terrestre, le sensible Groot. Dans ce film-ci, Petit Groot vous fera passer du rire aux larmes, garanti.
***
L'amie prodigieuse
Je n'en suis qu'au premier tome (sur quatre) de la saga d'Elena Ferrante L'amie prodigieuse (aussi le titre du premier livre). Mais je suis déjà sous le charme de la fabuleuse histoire d'amitié et de rivalité d'Elena (la narratrice) et de Lila, que l'on suivra sur cinq décennies. Disons que la véritable identité d'Elena Ferrante (son nom de plume), sorte de Réjean Ducharme, a ajouté de l'intérêt autour de la saga (qu'elle mérite amplement). Soyez prêts à de longues descriptions (il y en a beaucoup), mais c'est écrit si finement, et de façon si vivante, que ça se lit tout seul. Le dernier tome (L'enfant perdue) paraîtra en octobre en français, et nos amies prodigieuses prendront vie à sur HBO l'an prochain.
***
Les échangistes
L'été dernier, Les échangistes était une bonne idée... sur papier. Dans la réalité, la nouvelle formule du talk-show estival animé par Pénélope McQuade était cacophonique et échevelée. Cette année, l'équipe de l'émission (produite par la boîte d'Éric Salvail) a corrigé avec succès les principaux «irritants»: même avec trois invités, deux échangistes, et une animatrice sur le plateau, on discute et on rit, sans que tout ce beau monde ne parle en même temps. Bonus, on a aussi ramené des musiciens en studio. Mention spéciale à mes échangistes préférés, Pier-Luc Funk, Alex Perron, et Jean-Sébastien Girard, ainsi qu'à Pénélope McQuade, une animatrice intelligente, drôle, allumée... et vraiment bien habillée.