Les coups de coeur de Jean-François Néron

Capsules Web
Kaamelott

Ils sont crétins et incompétents. Kaamelott, c’est la légende du roi Arthur et de la quête du Graal comme vous ne l’aurez jamais vu. Imaginez Merlin incapable de jeter un sort, c’est tout dire. L’auteur et comédien Alexandre Astier a fait un tabac avec sa série télévisée la première fois de 2005 à 2009. On écoute et réécoute sur le Web les courtes capsules (gratuites sur YouTube) pour les dialogues bien ficelés et les personnages truculents au jeu théâtral. À l’origine, la série enchaîne les «vannes à la con», comme dirait son créateur. Mais le génie d’Astier tient au fait qu’il réussit au fil des épisodes à intégrer des éléments dramatiques. L’humour absurde des débuts devient lentement sarcastique et noir. Ce changement de ton ne fait perdre aucun intérêt pour la série. Le film promis n’est toujours pas sorti, mais attendu avec impatience.

«Kaamelott»

***

Disque
Sort of Revolution, Fink

Difficile d’apposer une étiquette sur Fink. L’ancien DJ anglais, peu connu de ce côté de l’Atlantique, est considéré comme un auteur-compositeur-interprète aux accents folk, soul, électro-blues, etc, selon la critique. De quoi en perdre son mi majeur. Plus simplement, je dirais que Fink fait du... Fink. Il possède une voix chaude, à la fois franche et un peu traînante. Mais surtout, sa guitare classique, tantôt lumineuse, tantôt inquiétante, ouvre la porte à un infini d’ambiances et de sentiments. Les arrangements sont riches sans être surchargées. Les opus Biscuit for Breakfast et Sort of Revolution sont le cœur de son œuvre. Chansons préférées : Sort of Revolution, Pills in my Pocket, See it all, Pretty Little Thing, Biscuit.

Fink

***

Balado
La soirée est encore jeune

Le premier est histrionique, l’autre colérique. Il y a aussi un narcissique et un introverti. Comme eux, j’exagère à peine. Le quatuor radiophonique composé de Jean-Philippe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet anime chaque samedi et dimanche de 17h à 19h La soirée est encore jeune sur Ici Radio-Canada. Une émission humoristique d’actualités politiques et artistiques, parfois mordante, parfois absurde, au travers duquel se greffent quelques entrevues plus sérieuses avec les personnalités invitées. Les nouveaux auditeurs peuvent trouver difficiles s’y retrouver. Après six saisons, leur humour s’adresse souvent aux initiés qui connaissent les codes. Il faut l’essayer pour le simple plaisir de les entendre alimenter la «guéguerre» Montréal-Québec. Du bonbon... au goût suret.

Les gars de «La soirée est encore jeune»

***

Livre
L’Assassin royal

Même si vous n’y croyez pas, l’été arrive. Vous voulez occuper votre ado ou vous faire plaisir. Vous en aurez pour des mois de divertissement avec L’Assassin royal de l’auteure Robin Hobb. Une œuvre de fantasy parmi les meilleures. Fitzchevalerie est un bâtard au sang royal possédant des magies qui créeront l’envie et la soif de pouvoir. L’auteur nous plonge rapidement au cœur de l’histoire où se mêlent amours, amitiés et trahisons. Le lecteur obtient les réponses à ses questions lentement, très lentement, au fil des minces couches de mystère que Hobb consent à dévoiler au fil du roman qui compte de nombreux tomes. Le genre de récit qu’il est difficile d’abandonner au coucher et qu’on a hâte de reprendre au matin. De la trempe du Seigneur des anneaux, la référence dans le genre.

«L’Assassin royal» de l’auteure Robin Hobb