Les arts express

Sugar Sammy en tournée aux États-Unis
L'humoriste Sugar Sammy
L'humoriste québécois Sugar Sammy amorcera le 11 mai prochain une tournée de 40 spectacles à être tenus dans sept villes des États-Unis. La tournée de l'artiste montréalais âgé de 41 ans débutera à San Jose, en Californie, et se poursuivra jusqu'au 15 juin à Seattle, Atlanta, Dallas, Austin, Naples en Floride et New York. Sugar Sammy, qui travaille dans quatre langues, s'est déjà produit en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud. Il est présentement en spectacle à Paris, jusqu'au 29 avril.  La Presse canadienne
***
La remise des prix Juno sera diffusée à CBC plutôt qu'à CTV
La cérémonie de cette année a fait l'objet de critiques après que le coanimateur de la soirée, l'humoriste Russell Peters, eut fait des commentaires que plusieurs ont jugé déplacés.
La prochaine remise des prix Juno sera diffusée à CBC, après 16 ans sur les ondes de CTV. Les organisateurs affirment avoir conclu une entente de six ans avec le diffuseur public, mettant ainsi fin à un long partenariat entre l'Académie canadienne des arts et des sciences de l'enregistrement (ACASE) et Bell Media. La radio de la CBC avait diffusé la première remise des prix Juno en 1973, avant de se déplacer à la télévision en 1975. Le président de l'ACASE, Alain Reid, affirme qu'un retour à CBC permettra une programmation plus détaillée s'échelonnant sur toute l'année. La cérémonie de cette année a fait l'objet de critiques après que le coanimateur de la soirée, l'humoriste Russell Peters, eut fait des commentaires que plusieurs ont jugé déplacés. Russell Peters a lancé la remise des prix avec un monologue dans lequel il a commenté l'apparence des jeunes femmes dans la salle en disant qu'il s'agissait d'un «crime en attente de se produire». Il a également commenté l'apparence physique de la ministre Mélanie Joly en la présentant au public. Certains spectateurs et musiciens se sont ensuite tournés vers les médias sociaux pour dénoncer les commentaires, menant Alain Reid à présenter des excuses publiques de la part de l'ACASE. Les prix Juno, qui récompensent l'industrie de la musique canadienne, seront remis le 25 mars 2018 en direct de l'aréna Rogers de Vancouver.  La Presse canadienne
***
Springsteen critique Trump dans une nouvelle chanson
Joe Grushecky et Bruce Springsteen en 2012
Le rockeur américain Bruce Springsteen dénonce l'«escroc» Donald Trump dans une chanson contestataire à laquelle il a collaboré et qui est sortie mercredi. Le morceau de Joe Grushecky, rocker avec lequel Springsteen a déjà travaillé, est intitulé That's What Makes Us Great («C'est ce qui nous rend grands»), un jeu de mot sur le slogan de campagne du président américain: «Rendre à l'Amérique sa grandeur». «Ne te vante pas auprès de moi de n'avoir jamais lu un livre. Je n'ai jamais foi en un escroc», chante Bruce Springsteen, dans une référence claire au milliardaire républicain. Springsteen et Grushecky reprennent ensuite, dans un refrain en choeur : «L'amour peut venir à bout de la haine. Je sais que c'est vrai. C'est ce qui nous rend grands». Même si la chanson n'a pas été écrite par Bruce Springsteen, cette collaboration est l'une de ses sorties musicales les plus engagées.  AFP