Les arts express

Jack Nicholson de retour sur grand écran
Jack Nicholson aux Oscars en 2013
La légende du cinéma Jack Nicholson devrait faire son retour sur grand écran, d'où il était absent depuis 2010, en jouant dans le remake de Toni Erdmann, comédie dramatique allemande en course aux Oscars, affirmaient mercredi plusieurs médias américains.
Le studio Paramount Pictures a acheté les droits du film de Maren Ade, favori pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, et l'acteur vedette de 79 ans, célèbre pour ses sourcils en accent circonflexe, son sourire carnassier et son magnétisme à l'écran, devrait y donner la réplique à Kristen Wiig, affirme Variety.
Adam McKay, qui a dirigé The Big Short: le casse du siècle (2015), va produire le film aux côtés de Kristen Wiig et de l'acteur comique Will Ferrell, ajoute pour sa part The Hollywood Reporter.
Jack Nicholson a eu l'idée du remake et a approché Paramount, qui a immédiatement donné son feu vert.
Toni Erdmann, acclamé par la critique, raconte la relation douce-amère d'un père qui se déguise pour renouer avec sa fille accro au travail.
Nicholson, qui a tourné dans plus de 60 films de cinéma et reçu trois Oscars (Pour le pire et pour le meilleur, Tendres passions et Vol au-dessus d'un nid de coucou), était absent des salles obscures depuis Comment savoir, sorti en 2010, où il donnait la réplique à Reese Witherspoon et Paul Rudd. Depuis, il était considéré comme en retraite.
Le charismatique acteur a fait ses débuts à l'écran dans The Cry Baby Killer (1958), produit par Roger Corwan, puis, incapable de trouver des rôles ailleurs, il a tourné presque exclusivement pour ce producteur de films de série B pendant les dix années qui ont suivi.
C'est un rôle d'avocat dans Easy Rider (1969) de Dennis Hopper qui l'a révélé, et le film emblématique du nouvel Hollywood, devenu un classique, lui a valu sa première nomination aux Oscars.
Vol au-dessus d'un nid de coucou, en 1975, a fait de lui une vedette mondiale et lui a offert sa première statuette.  AFP
***
Chasse au trésor, coup marketing et nouvelle chanson pour Katy Perry
Katy Perry
La chanteuse Katy Perry a organisé mercredi une chasse au trésor dans une vingtaine de villes pour permettre à ses fans d'écouter sa nouvelle chanson, un coup marketing avant la sortie officielle du titre vendredi.
Personnalité la plus suivie sur Twitter avec 95,7 millions d'abonnés, la Californienne a posté plusieurs messages en forme d'indices sur le réseau social, avant de publier une carte de 26 villes du monde, principalement en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest.
Dans chacune de ces villes, Katy Perry invitait ses fans à mettre la main sur une boule à facettes, utilisée dans les boîtes de nuit et censée faire le lien avec le titre de sa nouvelle chanson, Chained to the Rythm.
L'auteure et interprète de Roar, Last Friday Night ou Firework invitait les curieux à se présenter avec un casque audio, pour pouvoir le brancher sur la boule à facette et écouter le titre, qui sera officiellement publié vendredi.
Des dizaines d'amateurs se sont rués vers les lieux indiqués sur la carte, dont une version plus détaillée avait été mise en ligne sur le site officiel de la chanteuse. Beaucoup ont ensuite fait état de leurs exploits sur les réseaux sociaux.
Katy Perry avait mis en ligne un extrait de la nouvelle chanson, au rythme lent sur fond de synthétiseur qui rappelle le style disco.
À Paris, la boule avait été placée devant le Moulin Rouge, célèbre cabaret situé dans le XVIIIe arrondissement, non loin de Montmartre.
Dernière étape de l'opération marketing, Katy Perry, qui vient d'opter pour les cheveux blonds, doit se produire lors de la cérémonie des Grammy Awards, les récompenses de l'industrie américaine de la musique.
Les spéculations vont bon train sur la sortie d'un nouvel album de la chanteuse de 32 ans, dont le dernier opus, Prism, remonte à près de trois ans et demi.  AFP
Michel Dumont quittera la compagnie Duceppe après 27 saisons
La saison 2017-2018 de la compagnie Duceppe sera la dernière de Michel Dumont.
Le comédien Michel Dumont a annoncé mercredi qu'il quittera ses fonctions de directeur artistique de la compagnie Duceppe après 27 saisons. La saison 2017-2018 sera ainsi sa dernière. Le comédien a expliqué par communiqué avoir décidé de «passer le flambeau» pendant qu'il est toujours animé par la passion et qu'il a toute l'énergie nécessaire pour assurer la transition avec la personne qui lui succédera. L'histoire liant Michel Dumont à la famille Duceppe remonte à près de 45 ans, lorsque, en 1973, Jean Duceppe, qui vient alors de fonder sa compagnie, confie au comédien le rôle de Biff dans La mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller. Dix-huit ans plus tard, en 1991, Michel Dumont est nommé directeur artistique de la compagnie, succédant à Jean Duceppe, décédé le 7 décembre 1990. Au fil des 27 saisons suivantes, Michel Dumont a eu comme priorité d'accorder une place privilégiée à la dramaturgie nationale, s'assurant d'avoir annuellement au programme au moins une oeuvre québécoise. Au final, Michel Dumont aura programmé 28 créations québécoises et 20 grandes oeuvres du répertoire québécois.  La Presse canadienne