Les arts express

Hillary Clinton s'arrêtera à Montréal pour promouvoir son livre
Il s'agirait du livre le plus personnel de Hillary Clinton jusqu'à maintenant.
Hillary Clinton sera de passage à Montréal, Toronto et Vancouver dans les prochains mois pour faire la promotion de son nouveau livre intitulé What Happened (Ça s'est passé comme ça en français). Selon la maison d'édition Simon and Schuster, il s'agirait du livre le plus personnel de Hillary Clinton jusqu'à maintenant. Elle y décrit ses réflexions et ses sentiments vécus tout au long de la dernière campagne présidentielle américaine qui s'est conclue par sa défaite contre Donald Trump. La tournée de promotion, qui inclut des discours dans 15 villes, est présentée comme un regard «profond et étonnement drôle» sur son parcours, le processus d'écriture du livre et ses projets pour l'avenir. L'ancienne secrétaire d'État doit visiter Toronto au deuxième arrêt de sa tournée, le 28 septembre, au centre Enercare. Son passage à Montréal est prévu le 23 octobre au Palais des congrès. Elle sera également au Centre des congrès de Vancouver le 13 décembre. La sortie du livre What Happened est annoncée pour le 12 septembre. La version française, Ça s'est passé comme ça, publiée chez Fayard, est attendue le 20 septembre.  La Presse canadienne
***
L'internaute à l'origine d'une rumeur sur Dr. Dre écope d'une amende
Dr. Dre a été le principal créateur du groupe de rap N.W.A dans les années 80.
Un Sud-Coréen a écopé d'une amende pour avoir répandu sur internet un bien étrange faire-part : l'annonce que la veuve de 94 ans d'un ancien président sud-coréen allait épouser la légende américaine du hip-hop Dr. Dre. Dr. Dre, 52 ans, de son vrai nom Andre Romelle Young, fut le principal créateur du groupe de rap N.W.A dans les années 80. Dans la décennie suivante, il fonda Death Row Records, puis Beats, sa société de casques audio, racheté par Apple pour des millions de dollars. Dre a travaillé avec les plus grands artistes de rap comme Eminem, dont il fut le mentor, Snoop Dogg, Combs et a lancé le gangsta rap et le G-Funk de la côte ouest. Lee Hee-ho est la veuve de l'ancien président Kim Dae-Jung mieux connu pour sa «politique du rayon de soleil» et de dialogue envers Pyongyang. Elle reste un personnage influent de la politique sud-coréenne, malgré le décès de son époux en 2009. Dr. Dre et Mme Lee forment un couple improbable, mais cela n'a pas empêché un internaute de les associer dans une publication sur son blogue en janvier. D'après lui, l'ancienne Première dame allait épouser le producteur de rap pour «blanchir la caisse noire de feu le président Kim». Le tribunal du district occidental de Séoul a jugé vendredi que ces assertions étaient nulles et non avenues, infligeant une amende de cinq millions de wons (5690 $CAN) au prévenu, un homme de 73 ans non identifié reconnu coupable de diffamation. «Le prévenu a violé l'honneur d'un défunt et d'une personne endeuillée», a dit le tribunal selon les attendus publiés par le Korea Times lundi.  AFP
***
Denise Filiatrault faite chevalière de l'Ordre des arts et des lettres en France
Denise Filiatrault
La comédienne et metteure en scène québécoise Denise Filiatrault a reçu l'insigne de chevalier de l'Ordre des arts et des lettres de la République française. Présente à Angoulême pour le Festival du film francophone, dimanche, Mme Filiatrault a reçu sa médaille des mains de la ministre française de la Culture, Françoise Nyssen, à l'occasion de la cérémonie de clôture de l'événement. La distinction vient souligner une «carrière exceptionnelle» au cours de laquelle Mme Filiatrault a notamment mis en scène des pièces de théâtre d'après l'oeuvre des plus grands auteurs français, «contribuant ainsi à la promotion et à la diffusion du patrimoine culturel français», selon Kareen Rispal, ambassadrice de France au Canada, dans un courrier adressé à la metteure en scène québécoise et relayé aux médias par le Théâtre du Rideau vert. Mme Filiatrault, directrice artistique du Rideau vert depuis juin 2004, a donné une place importante aux pièces françaises dans la programmation du théâtre montréalais. Elle s'est dite particulièrement honorée de cette reconnaissance.
***
Une petite ville argentine se paie Luis Fonsi et Despacito
La mairie de Dolores en Argentine a réglé un chèque de 190 000 euros (285 000 $CAN) à Luis Fonsi (à gauche) pour qu'il chante <em>Despacito.</em>
Dolores, ville argentine de 30 000 habitants dans les plaines de la Pampa, a mis le paquet pour célébrer son bicentenaire : elle s'est payé un concert de la vedette du moment, Luis Fonsi, auteur du tube planétaire Despacito. La mairie a réglé un chèque de 190 000 euros (285 000 $CAN) au chanteur portoricain pour qu'il chante Despacito, sur la scène de Dolores, a indiqué le maire Camilo Etchevarren, dans un entretien au journal Perfil. Critiqué par l'opposition pour le coût de l'opération, le maire a répondu : «Si c'était à refaire, je le referais, en mieux». «Merci Dolores, à bientôt», a tweeté Fonsi après son passage sur scène. Après Dolores, Fonsi a enchaîné par une tournée de concerts dans plusieurs villes d'Argentine. Ce week-end, il donnera deux concerts à Buenos Aires. Despacito est devenu le clip le plus vu de l'histoire de YouTube, avec plus de 3 milliards de vues.