Lepage chaudement applaudi à la première de «La flûte enchantée»

Lorsque le nom de Robert Lepage a été mentionné dans le mot d’ouverture, à la première de «La flûte enchantée», le public a spontanément applaudi bien fort.

Mais lorsque le metteur en scène s’est présenté sur la scène au salut, entouré des concepteurs et de tous les interprètes, des «bravo!» ont fusé de la foule, les applaudissements nourris ont redoublé d’ardeur. 

Les trois étages de la salle Louis-Fréchette vibraient à l’unisson. 

Notre critique du spectacle présenté en première mondiale à l’occasion du Festival d’opéra sera publiée sur notre site Web mercredi.