Le tapis rouge des Golden Globes vire au noir

HOLLYWOOD — La production télévisuelle «Big Little Lies», réalisée par le Québécois Jean-Marc Vallée, a remporté quatre prix, dimanche soir, dont celui de la meilleure minisérie lors de la cérémonie des Golden Globes, à Los Angeles. Hollywood a par ailleurs parlé d’une seule voix dimanche lors de la soirée, pour appeler à changer la culture sexiste d’Hollywood et à lutter contre les crimes sexuels.

«Bonjour mesdames et les hommes qui restent», «ça fait des années que les hommes blancs n’ont pas été aussi nerveux à Hollywood», a déclaré le présentateur Seth Meyers. «On est en 2018, la marijuana est finalement autorisée et le harcèlement sexuel ne l’est plus», a-t-il ajouté.

Le producteur déchu Harvey Weinstein a été accusé par plus de 100 femmes de harcèlement, agressions sexuelles ou viols. Depuis ces révélations en octobre, une litanie de personnalités d’Hollywood comme les acteurs Kevin Spacey, Dustin Hoffman ou Jeffrey Tambor, les producteurs et cinéastes Brett Ratner et John Lasseter, ont à leur tour été accusés d’abus sexuels. 

Nicole Kidman a obtenu la première récompense de la soirée pour Big Little Lies alors qu’elle a reçu le prix pour la meilleure actrice dans une minisérie ou un film tandis qu’Alexander Skarsgard et Laura Dern étaient sacrés meilleurs acteurs de soutien et meilleure actrice de soutien.

Kidman jouait le rôle d’une avocate qui a renoncé à sa carrière florissante pour devenir une mère à temps plein dans une ville du nord de la Californie. Sa vie est loin d’être idyllique puisqu’elle est souvent battue par son mari. Elle a parlé de son personnage au cours de ses remerciements, exhortant la population à garder vivantes les conversations sur les mauvais traitements subis par les femmes. Elle a aussi rendu hommage à ses co-stars en particulier à la coproductrice, comme elle, de la minisérie, Reese Witherspoon. «Wow, le pouvoir des femmes!» a-t-elle déclaré en recevant le quatrième Globe de sa carrière.

Le prix pour la meilleure actrice dans un film dramatique est allé à Frances McDormand pour son rôle d’une mère en quête de justice dans Trois affiches tout près d’Ebbing, Missouri. Trois affiches tout près d’Ebbing, Missouri a par ailleurs remporté le prix du meilleur film dramatique et son réalisateur, Martin McDonagh, a remporté le prix du meilleur scénario.

La servante écarlate se démarque

La servante écarlate, qui dépeint un monde apocalyptique où les États-Unis sont aux mains d’une secte fondamentaliste maintenant les femmes fertiles en esclavage, a remporté la statuette de la meilleure série dramatique.

Son créateur Bruce Miller a encouragé à continuer «tous ceux et celles qui font ce qu’ils peuvent pour que La servante écarlate ne devienne pas réalité» alors que beaucoup dénoncent les atteintes aux droits des femmes aux États-Unis.

Sans surprise, son interprète principale Elisabeth Moss qui a déjà accumulé une brassée de prix pour ce rôle, a gagné le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique, dédié à Margaret Atwood, auteure du roman dont est adaptée la série. «C’est pour vous et les femmes [...] suffisamment courageuses pour s’élever contre l’intolérance et l’injustice», a affirmé la comédienne scientologue.

Presque tous les participants à la soirée portaient du noir, répondant à l’appel d’actrices et de l’organisation Time’s Up fondée par de grands noms féminins d’Hollywood comme Natalie Portman et Jessica Chastain pour financer la défense de victimes d’abus sexuels au travail.

Saoirse Ronan a remporté pour sa part le Golden Globe de la meilleure actrice comique pour son rôle dans Lady Bird.

Chez les acteurs, Gary Oldman a remporté le prix du meilleur acteur dans un film dramatique pour son rôle de Winston Churchill dans Les heures sombres.

Des trophées ont été remis à Sterling K. Brown (meilleur acteur dans une série dramatique pour This Is Us) et à James Franco (meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale pour L’artiste du désastre.

Le Golden Globe du meilleur acteur dans une minisérie ou un téléfilm a été attribué à Ewan McGregor pour sa performance dans Fargo.

Le Mexicain Guillermo del Toro a remporté le Golden Globe du meilleur réalisateur pour le film La Forme de l’eau.

Seth Meyers avait ouvert la cérémonie en lançant des blagues sur le scandale des inconduites sexuelles, racontant notamment que c’est la première fois en trois mois que les acteurs ne seront pas terrorisés en entendant leur nom.

Meyers a fait état de l’absence de Weinstein avant d’ajouter qu’on entendra de nouveau son nom dans 20 ans. Il deviendra alors «la première personnalité à être huée pendant un hommage aux morts».

Meyers a aussi lancé des plaisanteries sur les gens en nomination tout en envoyant quelques flèches au président Donald Trump.

***

OPRAH DÉCLARE UNE «AUBE NOUVELLE»

La présentatrice et femme d’affaires américaine Oprah Winfrey a déclaré lors de la cérémonie des Golden Globes dimanche l’arrivée d’une «aube nouvelle» pour les femmes et jeunes filles maltraitées par des hommes.

En recevant le prix Cecil B. DeMille pour l’ensemble de sa carrière, celle qui est également actrice a rendu hommage à la campagne anti-harcèlement  #MeToo (#MoiAussi), lancée après le scandale Weinstein et qui incite les femmes victimes de harcèlement ou d’agression sexuelle à témoigner publiquement.

Elle a également salué la mémoire de Recy Taylor, une femme noire qui avait osé rapporter aux autorités son viol par plusieurs hommes blancs en 1944, et qui est décédée en décembre peu avant ses 98 ans.

Oprah Winfrey, 63 ans, a déploré «une culture brisée par des hommes puissants et brutaux». «Depuis trop longtemps, les femmes n’ont pas été entendues ou crues si elles osaient dire la vérité face au pouvoir de ces hommes. Mais c’est fini pour eux! C’est fini pour eux», a-t-elle martelé, devant une salle debout dont certains avaient les larmes aux yeux.

«Donc je veux que toutes les jeunes filles qui regardent maintenant sachent qu’une aube nouvelle se profile à l’horizon», a-t-elle ajouté.

Elle a cité ce faisant le nom de l’organisation Time’s up, fondée pour financer la défense de victimes d’agressions sexuelles au travail par plusieurs centaines d’actrices dont Natalie Portman et Reese Witherspoon.

«Et lorsque cette nouvelle aube sera finalement arrivée, ce sera parce que de nombreuses femmes magnifiques — dont de nombreuses sont dans cette salle ce soir — et quelques hommes plutôt phénoménaux, se battent durement pour s’assurer qu’elles deviendront les leaders qui nous conduiront vers une époque où plus personne n’aura jamais à dire #MeToo», a poursuivi Oprah Winfrey, saluant également le rôle de la presse.

«C’est l’insatiable dévouement de découvrir la vérité absolue qui nous empêche de fermer les yeux sur la corruption et l’injustice», a-t-elle déclaré. «Je veux dire que j’attache de l’importance à la presse plus que jamais auparavant tandis que nous essayons de naviguer dans ces temps complexes».

***

LES GAGNANTS

* Les gagnants en majuscule

› Meilleur film dramatique

Call Me By Your Name

Dunkirk

The Post

The Shape of Water

THREE BILLBOARDS OUTSIDE EBBING, MISSOURI

› Meilleure film, comédie ou comédie musicale

I, Tonya

LADY BIRD

The Disaster Artist

Get Out

The Greatest Showman

› Meilleur film d'animation

The Boss Baby

The Breadwinner

COCO

Ferdinand

Loving Vincent

› Meilleur film étranger

Loveless

The Square

A Fantastic Woman

First They Killes My Father

IN THE FADE

› Meilleur réalisateur

Martin McDonagh (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)

Christopher Nolan (Dunkirk)

Ridley Scott (All The Money In The World)

Steven Spielberg (The Post)

GUILLERMO DEL TORO (The Shape of Water)

› Meilleur scénario de film

Liz Hannah et Josh Singer (The Post)

MARTIN MCDONAGH (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)

Aaron Sorkin (Molly's Game)

Guillermo del Toro et Vanessa Taylor (The Shape of Water)

Greta Gerwig (Lady Bird)

› Meilleur acteur dramatique

Timothée Chalamat (Call Me By Your Name)

Daniel Day-Lewis (Phantom Thread)

Tom Hanks (The Post)

GARY OLDMAN (Darkest Hour)

Denzel Washington (Roman J. Israel, Esq.)

› Meilleure actrice dramatique

Sally Hawkins (The Shape of Water)

FRANCES MCDORMAND (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)

Meryl Streep (The Post)

Michelle Williams (All The Money In The World)

Jessica Chastain (Molly's Game)

› Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale

Daniel Kaluuya (Get Out)

Steve Carell (Battle of the Sexes)

Ansel Elgort (Baby Driver)

JAMES FRANCO (The Disaster Artist

Hugh Jackman (The Greatest Showman)

› Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale

Judi Dench (Victoria & Adbul)

Helen Mirren (The Leisure Seeker)

Margot Robbie (I, Tonya)

SAOIRSE RONAN (Lady Bird)

Emma Stone (Battle of the Sexes)

› Meilleur acteur dans un second rôle

SAM ROCKWELL (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)

Willem Dafoe (The Florida Project)

Armie Hammer (Call Me By Your Name)

Richard Jenkins (The Shape of Water)

Christopher Plummer (All The Money In The World)

› Meilleure actrice dans un second rôle

ALLISON JANNEY (I, Tonya)

Mary J. Blige (Mudbound)

Hong Chau (Downsizing)

Laurie Metcalf (Lady Bird)

Octavia Spencer (The Shape of Water)

› Meilleure chanson originale

THIS IS ME, The Greatest Showman

Mighty River, Mudbound

Remember Me, Coco

The Star, The Star

Home, Ferdinand

› Meilleure musicale originale de film

ALEXANDRE DESPLAT (The Shape of Water)

Carter Burwell (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)

Jonny Greenwood (Phantom Thread)

John Williams (The Post)

Hans Zimmer (Dunkirk)

› Meilleure série dramatique

THE HANDMAID'S TALE

The Crown

Game of Thrones

Stranger Things

This Is Us

› Meilleure série comique

Black-ish

THE MARVELOUS MRS. MAISEL

Master of None

Smilf

Will & Grace

› Meilleur téléfilm ou mini-série

BIG LITTLE LIES

Fargo

Feud: Bette And Joan

The Sinner

Top of The Lake: China Girl

› Meilleur acteur dans une série dramatique

STERLING K. BROWN (This Is Us)

Jason Bateman (Ozark)

Freddie Highmore (The Good Doctor)

Bob Odenkirk (Better Call Saul)

Liev Schreiber (Ray Donovan)

› Meilleure actrice dans une série dramatique

ELISABETH MOSS (The Handmaid's Tale)

Caitriona Balfe (Outlander)

Claire Foy (The Crown)

Maggie Gyllenhall (The Deuce)

Katherine Langford (13 Reasons Why)

› Meilleur acteur dans une série comique

Anthony Anderson (Black-ish)

AZIZ ANSARI (Master of None)

Kevin Bacon (I Love Dick)

William H. Macy (Shameless)

Eric McCormack (Will & Grace)

› Meilleure actrice dans une série comique

RACHEL BROSNAHAN (The Marvelous Mrs. Maisel)

Alison Brie (Glow)

Issa Rae (Insecure)

Frankie Shaw (Smilf)

Pamela Adlon (Better Things)

› Meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm

EWAN MCGREGOR (Fargo)

Robert De Niro (The Wizard of Lies)

Jude Law (The Young People)

Kyle MacLachlan (Twin Peaks)

Geoffrey Rush (Genius)

› Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm

NICOLE KIDMAN (Big Little Lies)

Jessica Biel (The Sinner)

Jessica Lange (Feud: Bette And Joan)

Susan Sarandon (Feud: Bette And Joan)

Reese Witherspoon (Big Little Lies)

› Meilleur acteur dans un second rôle dans une série, une mini-série ou un téléfilm

ALEXANDER SKARSGARD (Big Little Lies)

Christian Slater (Mr. Robot)

David Thewlis (Fargo)

David Harbour (Stranger Things)

Alfred Molina (Feud: Bette And Joan)

› Meilleure actrice dans un second rôle dans une série, une mini-série ou un téléfilm

LAURA DERN (Big Little Lies)

Ann Dowd (The Handmaid's Tale)

Chrissy Metz (This Is Us)

Michelle Pfeiffer (The Wizard of Lies)

Shailene Woodley (Big Little Lies)