Du 12 juillet au 30 août, 11 artistes, dont Simon Kearney (photo), feront partie de la tournée de spectacles<em> Rencontre essentielle</em> du ROSEQ. 
Du 12 juillet au 30 août, 11 artistes, dont Simon Kearney (photo), feront partie de la tournée de spectacles<em> Rencontre essentielle</em> du ROSEQ. 

Le ROSEQ lance Rencontre essentielle

MATANE – Après des mois difficiles plombés par l’incertitude, le Réseau des organisateurs de spectacles de l’Est-du-Québec (ROSEQ) présente une série de spectacles intitulée Rencontre essentielle. Placée sous le slogan «spectacles toujours vivants», la série propose plus de 80 représentations au public de 14 diffuseurs de l’Est-du-Québec, y compris l’Anglicane de Lévis. Depuis le 12 juillet jusqu’au 30 août, 11 artistes partiront en tournée.

En raison de la pandémie de COVID-19, les spectacles seront présentés selon une formule différente, voire renouvelée. «Ça peut être des spectacles en salle, comme le ROSEQ a l’habitude de proposer, mais avec des mesures sanitaires, dont la distanciation physique et donc à très petites jauges, décrit le directeur général de l’organisme, Frédéric Lagacé. Ça peut être aussi des événements extérieurs ou des captations qui suggèrent une rediffusion, qu’elle soit live, différée, Web ou avec un partenaire média quelconque.» Afin d’assurer la sécurité du public, chaque salle a mis en place un protocole sanitaire.

La série propose une programmation variée: des artistes de la relève, une parité hommes-femmes, une artiste innue, de la chanson francophone et anglophone, du blues, de l’humour. Les prestations des 11 artistes seront livrées sous une forme légère: en solo ou en duo. La série s’est ouverte dimanche aux Îles-de-la-Madeleine avec le spectacle de Sara Dufour. Les autres artistes en tournée sont Annie Villeneuve, Mélodie Spear, Natasha Kanapé Fontaine, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, Saratoga, Simon Kearney, Colin Moore, Dawn Tylor Watson, Geneviève Jodoin et Les Deuxluxes. Pour la programmation complète : www.roseq.qc.ca.

Genre de laboratoire

En collaboration avec le Conseil des arts et des lettres du Québec, Rencontre essentielle s’inscrit dans un banc d’essai lié au contexte de la crise sanitaire.


« Le but est de proposer des spectacles dans des formules inusitées, mais aussi de documenter l’impact des mesures sanitaires et de tester ces nouvelles formules-là. »
Frédéric Lagacé, directeur général du ROSEQ

«Donc, on veut sonder le public, les artistes et les diffuseurs sur leur expérience dans le but de préparer la relance du milieu du spectacle d’automne parce que le ROSEQ est, à toute fin pratique, le seul réseau qui diffuse pendant l’été, la plupart des grandes salles étant fermées. Par contre, elles se préparent pour l’automne.»

Par conséquent, Rencontre essentielle est un peu une forme de laboratoire qui permet de tester différentes formules qui seront ensuite partagées à l’ensemble du milieu de la diffusion québécoise.