Sting a été décrit par le jury du Polar Music Prize comme un vrai citoyen du monde.

Le Polar Music Prize à Sting et au jazzman Wayne Shorter

La star du rock Sting et le jazzman saxophoniste Wayne Shorter ont remporté le Polar Music Prize, a annoncé mardi le jury suédois de cette récompense remise aux grands noms de la musique.
Le prix avait été créé en 1989 par l'ancien manager d'ABBA, Stig Andersson. Il est allé à des artistes aussi renommés que Bob Dylan, récompensé 16 ans avant de recevoir le prix Nobel de littérature, Pierre Boulez, Bruce Springsteen, Pink Floyd ou Youssou N'Dour.
«Je garde une curiosité d'enfant vis-à-vis de la musique, ainsi que l'idée que je dois constamment travailler dessus. Donc être reconnu de cette manière signifie vraiment beaucoup pour moi», a déclaré Sting, l'ancien chanteur de The Police, cité dans un communiqué.
Le jury a décrit ce Britannique de 65 ans comme «un vrai citoyen du monde». Et «en tant que compositeur, Sting a combiné la pop classique avec une maestria de virtuose et une ouverture à tous les genres et les sondes du monde entier», a-t-il expliqué.
Le chanteur de Russians et Englishman in New York est connu pour son militantisme pour les droits de l'homme. En novembre, il avait donné le premier concert au Bataclan de Paris après le massacre du 13 novembre 2015.
Il avait accédé à une célébrité mondiale avec The Police, signant des classiques comme Roxanne (1979) ou Don't Stand So Close To Me (1980).
Légende du saxo
Wayne Shorter, Américain de 83 ans, est une légende du saxo qui a travaillé entre autres avec les Jazz Messengers d'Art Blakey et le Miles David Quintet.
«Avec ses saxophones soprano et ténor, c'est un explorateur. Tout au long d'une carrière extraordinaire, il a constamment cherché à sortir des sentiers battus», a souligné le jury.
Les deux doivent venir recevoir leur prix des mains du roi Carl XVI Gustaf à Stockholm le 15 juin. La récompense est d'environ 150 000 $.