Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le duo Foxdog Studios du Royaume-Uni invitera petits et grands dans son jeu vidéo <em>Robot Chef.</em>
Le duo Foxdog Studios du Royaume-Uni invitera petits et grands dans son jeu vidéo <em>Robot Chef.</em>

Le Mois Multi en version hybride

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Festival faisant la part belle aux arts multidisciplinaires et électroniques, le Mois Multi se déroulera cette année en version hybride du 4 au 14 février. Devant l’incertitude de pouvoir accueillir du public en personne, les commissaires ont misé sur une offre virtuelle et sur un volet familial.

Dix-sept projets artistiques mitonnés par près de 65 artistes pourront être découverts pendant les 11 jours de festivités. Venues du Canada, de France, de Belgique, de Finlande, du Royaume-Uni, d’Argentine, du Pérou, d’Espagne, d’Allemagne, des États-Unis, de Russie et de Suisse, les propositions axées sur la performance, sur le jeune public et sur la musique électro se déploieront autour du thème Résistances et ravissements 2. 

Parmi les œuvres venues d’ailleurs, le duo Foxdog Studios du Royaume-Uni invitera petits et grands (à partir de 12 ans) dans son jeu vidéo Robot Chef. Le Français Julien Bayle présentera en grande première sa vidéo d’art FRGMENTS. La seule installation du festival, As We Continue, sera signée par le Belge Pierre Coric et sera accueillie dans la vitrine de la librairie Pantoute de la rue Saint-Joseph. 

Plus près de nous, le Bureau de l’APA (Québec) et Stéphanie Béliveau (Montréal) nous convient dans L’effondrement virtuel, un projet de réalité virtuelle. Narcisse offrira une prestation inédite trempée dans l’électropop. Josiane Bernier et Philippe Lessard Drolet présenteront de la Caserne Dalhousie Touche-Moi Encore (par la fenêtre), une performance alliant danse, vidéo et bricolages mécaniques. 

Fred Lebrasseur invite de son côté les familles dans le parcours Marche dans mes sons, une balade extérieure ou l’on «s’amusera à transformer le paysage hivernal en un lieu exotique où il fait beau et chaud». 

Narcisse offrira une performance inédite en ouverture de festival. 

Danser ensemble, mais séparés…

Confinement ou pas, le Mois Multi donnera plusieurs occasions à ses festivaliers de se déhancher ensemble ou séparément. DJ Sixtopaz de Québec pilotera le party Zoomé Décalé lors duquel on pourra le voir à l’œuvre sur notre écran, mais où on pourra nous-mêmes participer en allumant notre caméra. 

Deux soirées de musique électronique seront également captées en direct de la Chapelle du Séminaire. Faire la bombe mettra de l’avant des artistes locaux, mais Iceberg ratissera plus large en rassemblant à distance huit créateurs du Québec, de la Finlande, de la France et de la Suisse. 

Un passeport au coût de 35 $ sera accessible sur lepointdevente.com. Détails et programmation complète au moismulti.org.