«Vertical Influences» de la compagnie Patin libre

Le meilleur de la danse

1) «Vertical Influences» de la compagnie Le patin libre

(Vu en mars) Ce spectacle de danse sur glace de cette troupe montréalaise fondée en 2005 nous a déstabilisés et pour le mieux. Bousculant les conventions à la fois du patinage artistique et de la danse, Vertical Influences nous a charmés par son univers actuel, le bruit des coups de patins sur la glace, les nombreux déplacements à grande vitesse des patineurs-danseurs et son ambiance chaleureuse, malgré la froideur de l’aréna. Bonne idée aussi d’avoir permis aux spectateurs de s’installer sur la glace en deuxième partie pour s’approcher de l’action. Notre coup de cœur de 2017. 

2) Mona Lisa/Kosmos/Rouge de BJM-Les Ballets Jazz de Montréal 

(Vu en avril) BJM nous déçoit rarement. Les danseurs sont puissants, charismatiques et font assurément la grande force de cette troupe. Leur individualité est mise de l’avant ce qui donne beaucoup de personnalité aux spectacles. Dans cette soirée, qui regroupait trois créations, nous avons été subjugués par le duo envoûtant Mona Lisa du chorégraphe israélien Itzik Galili et plus particulièrement par la danseuse à la crinière de feu Céline Cassone et sa présence carrément magnétique. Quel bonheur de la regarder se mouvoir dans ce ballet acrobatique avec son partenaire Alexander Hille. Au final, trois chorégraphies solides livrées par des interprètes de grand talent.

3) Maison pour la danse

(Ouverte en septembre) On ne peut passer sous silence l’ouverture de la Maison pour la danse en septembre. Le milieu de la danse l’espérait depuis 10 ans et c’est maintenant chose faite: Québec a sa Maison pour la danse, un lieu de rassemblement pour la communauté et un endroit pensé pour les danseurs. En plus d’accueillir les bureaux de cinq organismes résidents, dont les compagnies de danse Le fils d’Adrien danse et Danse K par K, l’endroit offre six magnifiques studios pouvant accueillir des danseurs amateurs et professionnels. Du 5 au 9 septembre, plusieurs événements ont été organisés pour l’inauguration de ce nouvel espace situé sur la rue du Roi.

***

AUSSI

Saturday Night Fever

Le spectacle «Saturday Night Fever», au Capitole

Un spectacle de qualité à tous points de vue qui nous a divertis d’un bout à l’autre. Les déhanchements de Nico Archambault (qui incarne Tony) n’ont rien à envier à ceux de l’interprète original, John Travolta...

Hit the Floor Lévis

Plus de 4000 danseurs se sont réunis à Lévis pour cette compétition qui est devenue, après sept ans, un incontournable pour les danseurs de partout dans le monde. Chapeau au directeur et fondateur, Nicolas Bégin.