Le ComediHa! s'est déroulé à guichets fermés cette année, malgré l'absence de gros noms internationaux à l'affiche.

Le festival d'humour ComediHa! poursuit sa progression

Même sans grande vedette internationale, le festival d'humour ComediHa! s'est déroulé à guichets fermés cette année selon son président et fondateur, Sylvain Parent-Bédard.
«Pour nous, à guichets fermés, ce sont les 45 000 places vendues pour les spectacles. Mais on calcule que le nombre de visiteurs total est généralement 10 fois plus élevé», a déclaré Parent-Bédard mercredi en conférence de presse, dressant un bilan positif du 18e festival.
Et après avoir attiré à Québec les Roberto Benigni, John Malkovich, Bill Cosby, Whoopi Goldberg, Jerry Seinfeld et Jamel Debouzze, Sylvain Parent-Bédard jure qu'il n'a pas abandonné le créneau des grandes vedettes internationales même si aucun grand nom de cette stature n'était présent cette année.
«Ça fait toujours partie des plans, mais il y a plusieurs facteurs qui entrent en jeu, dont l'agenda des artistes et le budget. Nous sommes passés très près cette année, mais ça n'a pas fonctionné. Cependant, il y a déjà des négociations en cours pour l'an prochain et nous sommes toujours intéressés par les humoristes de langue anglaise», a commenté Parent-Bédard.
Celui-ci a ajouté qu'un nouveau commanditaire majeur pourrait également s'associer au festival en 2018. «Nous les avons rencontrés ce matin à Montréal. L'avenir est prometteur», a-t-il déclaré en se gardant bien de dévoiler le nom de l'entreprise en question.
Au total, ce sont plus de 100 spectacles avec 450 artistes qui ont été présentés durant les 10 jours du festival et plus de 40 heures de télévision qui ont été produites par Québecomm, la société mère de ComediHa!, dont la huitième saison de la série LOL.
Prix au gala de Phil Roy
D'autre part, l'organisation du festival a profité de sa conférence de presse pour dévoiler les lauréats des quatre prix ComediHa!. Le prix Charlot a été remis au gala animé par l'humoriste Phil Roy, écrit par Sébastien Ravary et mis en scène par Sébastien Dubé avec en vedette des humoristes de 35 ans et moins. 
Le prix Révélation, accompagné d'une bourse de 10 000 $ et d'une tournée internationale, a été décerné à Julien Lacroix, qui a tenu à rappeler qu'il avait été refusé à la fois par l'École nationale de l'humour et par le concours En route vers mon premier gala Juste pour rire.  Le Suisse Thomas Wiesel a pour sa part été récompensé du prix Reconnaissance internationale.
Quant au prix Antoine, récompensant un artiste du monde de l'humour pour son engagement social ou communautaire, il a abouti entre les mains de François Léveillée. L'humoriste a remis les 5000 $ qui accompagnent cette reconnaissance à l'organisme Le Grand Chemin, un réseau de centres spécialisés pour adolescents qu'il appuie depuis de nombreuses années.
L'humoriste natif de Montréal est un habitué du ComediHa! depuis les débuts alors que le festival portait le nom de Grand Rire, ayant même siégé au conseil d'administration pendant près de huit ans.
Léveillée n'a d'ailleurs pas manqué de faire remarquer qu'il était désormais le «doyen de l'humour québécois» après la retraite récente de Clémence Desrochers. «Oui, à bientôt 65 ans, je suis le plus vieil humoriste encore actif au Québec. Jici Lauzon a 62 ans, Daniel Lemire a 61 ans et Michel Barrette a 60 ans», a-t-il noté.