La patience sera de mise au FEQ

La patience sera de mise à l’entrée des sites du Festival d’été, qui s’amorce jeudi. De nouvelles mesures de sécurité, dont des fouilles systématiques plus approfondies, et par conséquent plus lentes, retarderont l’accès des festivaliers. Il sera donc primordial d’arriver à l’avance, a prévenu le directeur de la production Patrick Martin.

Comme par le passé, les plaines d’Abraham (Scène Bell), accessibles par les entrées de la Croix du Sacrifice ou du Cap-Blanc, et le parc de la Francophonie (Scène Loto-Québec), dont l’entrée se situe sur la rue Jacques-Parizeau, seront ouverts au public chaque soir à partir de 18h, mais il faudra s’y présenter bien plus tôt si on veut être sûr d’y pénétrer.

«La première règle à connaître, cette année, c’est d’arriver tôt. Le plus tôt vous arrivez, on a le plus de garantie de vous laisser rentrer. […] Pour les foules, évidemment, on aura des fouilles plus systématiques au niveau des gens qui vont entrer. Les sacs vont être systématiquement fouillés. Les gens aussi vont être vérifiés. Ça peut ralentir les entrées», a convenu Patrick Martin.

Trois files distinctes pour les personnes arrivant les mains vides (la plus rapide), celles arrivant avec un sac à dos, et celles à mobilité réduite (poussettes, fauteuils roulants, etc.) devront être respectées à l’entrée des sites. On suggère d’ailleurs fortement aux festivaliers de laisser leur sac à dos à la maison ou dans la voiture, question de faciliter le processus.

«Plus on a de sacs à dos, plus ça ralentit la fouille, plus ça ralentit l’entrée. Ça peut même limiter l’accès au site aux gens qui vont arriver tard. On ne veut pas ça», poursuit le directeur de la production.

C’est pourquoi un service de vestiaire sera offert à chacune des entrées. Pour 5$ (en argent comptant uniquement), les festivaliers pourront laisser en consigne leurs sacs à dos et autres objets non permis, tels que les chaises (lorsque contre indiqué), les casques de moto et de vélo, les parapluies, les selfie sticks et les bouteilles rigides, et les récupérer à la fin de la soirée.

Permises en d’autres circonstances, les poussettes seront interdites lors du spectacle des Foo Fighters sur les Plaines, le lundi 9 juillet.

«Compte tenu qu’on ne recommande pas aux très jeunes enfants de venir sur le site, on interdira les poussettes. Voyez ça comme un ticket modérateur pour s’assurer qu’on n’aura pas de jeunes enfants sur le site. On n’interdit pas les enfants, mais on préfère ne pas avoir d’enfants en bas âge, parce qu’on s’attend à avoir une foule importante», explique encore Patrick Martin.

Si les collations légères sont acceptées (barres tendres, fruits, etc.), il sera interdit d’apporter tout liquide sur les sites des plaines d’Abraham et du parc de la Francophonie. Il est toutefois conseillé de se munir de bouteilles froissables et de les remplir à l’une des nombreuses stations d’eau réparties sur les lieux. Des points de vente d’eau et d’autres breuvages seront également accessibles au public.

«On ne laissera pas les gens s’assoiffer. Si on voit des gens en détresse, on va leur en donner, de l’eau», a nuancé Patrick Martin, ajoutant que les gens incommodés par la chaleur pourront quant à eux visiter la tente des premiers soins, qui sera climatisée.

Sur les Plaines, les chaises pliantes seront permises lors d’une soirée, soit la carte blanche à Patrice Michaud, le mardi 10 juillet. Une zone sera tout de même aménagée pour les gens qui préfèreraient regarder le spectacle debout.

Au parc de la Francophonie, c’est lors du spectacle Birkin/Gainsbourg — Le Symphonique, le samedi 7 juillet, que les festivaliers pourront apporter leur chaise. Quand la section sera remplie, les personnes qui se présenteront avec des chaises seront invitées à les laisser au vestiaire ou à les utiliser sur la rue Jacques-Parizeau, où ils pourront suivre le spectacle sur écran géant.

Trois lieux consacrés à la découverte (accessibles gratuitement), soit la scène Hydro-Québec (place d’Youville), le Cœur du FEQ (place de l’Assemblée-Nationale), et la Place de la famille du Lait (parc de l’Esplanade) accueilleront également les festivaliers dès jeudi, toutefois sans restrictions particulières.

+

LE RETOUR DES NAVETTES 400

Les très populaires navettes 400 seront de retour pendant tout le Festival d’été, permettant le transport de centaines de milliers de festivaliers en provenance de Lebourgneuf (410, stationnement d’Hydro-Québec), Sainte-Foy (420, stationnement du ministère de la Justice), Charlesbourg (430, stationnement du ministère des Ressources naturelles et de la Faune) et Beauport (450, stationnement des Galeries de la Canardière). 

Ces parcours additionnels partiront de leurs stationnements gratuits respectifs pour se rendre directement aux sites du festival et ce, sans arrêts dans l’intervalle. Les départs s’effectueront de 17h30 à 20h30, aux sept minutes. Quant aux retours, ils se mettront en branle à partir de 21h30, dans la zone aménagée à cet effet sur le boulevard René-Lévesque.

 Des points de vente mobiles seront déployés dans les quatre stationnements des navettes, où des employés du RTC vendront des passes FestiBUS illimité (pour la totalité du FEQ, 31$) et FestiBUS 10 passages (22$). Le paiement devra s’effectuer par carte de débit ou carte de crédit uniquement. En 2017, les navettes du RTC ont permis de réaliser 315 000 déplacements pendant le Festival d’été.