L’interprète de «All I Want for Christmas is You» a été invitée à la 82e illumination annuelle de l’arbre de Noël du Rockefeller Center à New York en 2014.

FEQ: cinq choses utiles (et inutiles) sur Mariah Carey

La vedette américaine Mariah Carey est la tête d’affiche des Plaines, jeudi soir, en exclusivité canadienne. Il s’agit de son premier concert en carrière dans la capitale. Si le choix de la reine de la pop ne fait pas l’unanimité, reste qu’elle devrait attirer une bonne foule, curieuse de constater si ses performances vocales sont supérieures à celles de notre Céline nationale. En attendant, voici cinq choses utiles (et inutiles) à savoir sur la méga star.

Un âge intemporel

Mariah Carey refuse de révéler son âge, préférant se qualifier d’«intemporelle». On vous l’apprend en primeur : elle a 49 ans, la chose est réglée. Née d’un père métis d’origine vénézuélienne, ingénieur en aéronautique, et d’une mère de sang irlandais, professeure de chant et chanteuse d’opéra, la diva aux 200 millions d’albums vendus et aux cinq Grammy Awards aurait connu une enfance difficile en raison du mariage mixte de ses parents. Ils se sont séparés alors qu’elle avait trois ans. Elle est restée avec sa mère, alors peu fortunée.

Mariah Carey, au iHeart­Radio Music Festival en septembre 2018, à Las Vegas

Mariah et… son décolleté

La carrière de Mariah Carey au grand écran n’a pas marqué les esprits. Sa voix a été entendue dans Le prince d’Égypte (la chanson When you Believe) et Le Grincheux (Where are you Christmas?). Elle a fait ses débuts devant la caméra en 1999 dans une courte scène du Célibataire, avec Chris O’Donnell. En 2002, elle a joué une jeune chanteuse dans Glitter, puis une serveuse (en compagnie de Mira Sorvino), dans le drame mafieux WiseGirls. On l’a vue aussi dans Precious, Le Majordome et, plus récemment, Girls Trip. La petite histoire retiendra qu’elle et son… décolleté ont été mis en nomination pour Glitter, en 2001, à titre de pire couple à la soirée des Prix Razzie, qui récompensent les pires performances de l’année au cinéma...

Mariah Carey en mai dernier

 Les cinq (ou six) hommes de sa vie

Comme toutes les stars internationales, Mariah Carey voit sa vie amoureuse analysée sous toutes ses coutures. Elle-même ne se prive pas pour dévoiler quelques détails croustillants. Pas plus tard que cette semaine, elle avouait dans une entrevue à Cosmopolitan être assez prude, puisqu’elle avait fait des galipettes avec seulement cinq hommes dans sa vie, un chiffre qui se situe, selon les statisticiens «people», bien en deçà de la moyenne des ours au royaume de la frivolité artistique. Elle a été mariée deux fois, avec Tommy Mottola, le président de Sony Music Entertainment, et le rappeur acteur Nick Cannon, père de sa fille Monroe et de son garçon Moroccan Scott. Le couple s’est séparé en 2014. La chanteuse a également fréquenté un moment le millionnaire australien James Packer. L’ancien joueur des Yankees Derek Jeter et le chanteur Eric Bénet compteraient aussi parmi ses anciennes flammes. Le danseur et chorégraphe Bryan Tanaka est actuellement l’homme de sa vie. À moins que l’une de ces relations soit restée platonique, si on compte bien, ça en fait six, cherchez l’erreur...

Mariah Carey

L’art de dévisser une bouteille de vin

La chanteuse a fait parler d’elle sur les réseaux sociaux ces derniers jours avec une courte vidéo humoristique devenue virale, où elle se prête au Bottle Cap Challenge. Ce nouveau jeu (qu’on devine promis à une existence très éphémère) consiste à dévisser le bouchon d’une bouteille d’un coup de pied retourné. Il faut évidemment avoir une certaine flexibilité dans le bas du corps et beaucoup de temps libre à son agenda pour se prêter à pareil exercice. Toujours est-il que Mariah Carey s’est servie de son arme ultime, sa voix, pour faire sauter (bonjour le trucage, évidemment) le bouchon à vis d’une bouteille de vin, après avoir confondu la galerie avec quelques mouvements d’arts martiaux. La bouteille a toutefois résisté aux notes ultra-aiguës de son impressionnante étendue vocale...

Noël en juillet?

On a beau être en plein cœur de l’été, de nombreux fans québécois de la diva souhaitent ardemment que la diva offre en cadeau son grand succès de Noël, All I Want for Christmas is You. Une station de radio de la capitale a même lancé une pétition, avec un succès mitigé, moins de 1000 personnes l’ayant signée. Parue en 1994 sur son album Merry Christmas, la chanson a été popularisée par la comédie romantique Réellement l’amour (Love Actually), le film incontournable de la gent féminine dans le temps des Fêtes. Écrite et produite par Carey et Walter Afanasieff, All I Want for Christmas is You est considérée par le Daily Telegraph comme la chanson de Noël la plus populaire de la décennie 90 au Royaume-Uni. Le magazine Rolling Stone est tout aussi élogieux, accordant à la mélodie la quatrième place de sa liste Greatest Rock and Roll Christmas Song. Elle l’a bien chantée en janvier, lors d’un controversé concert en Arabie saoudite, alors pourquoi pas ici, en l’honneur de notre Noël du campeur? Allez Mariah, pars nous ça : I just want you for my own / More than you could ever know / Make my wish come true / All I want for Christmas / Is you.

À LIRE AUSSI